L’Evangile Renversé, comment etre sauvé?

AVANT  PROPOS

 Après l’exposition sur la dîme ou les dîmes et sauvé par la grâce ou la loi et les collectes pour les chrétiens, les Cinq ministères et la marque de la bête ‘’666’’, l’Apôtre NANA Mathias met à la disposition du peuple  de Dieu un ouvrage intitulé : l’Evangile renversé et la fausse doctrine sur la grâce. Que Dieu nous aide à demeurer dans la doctrine des Apôtres sans ajouter ni retrancher.

1 – Que veut dire Evangile renversé ? Nous pouvons prendre notre lecture dans le livre de Galates 1 : 6 – 9 ‘’je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Evangile de Christ. Mais, quand nous – mêmes, quand un ange du Ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure si quelqu’un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu qu’il soit anathème !’’

2 – Les renverseurs de l’Evangile Nous voyons que Paul attire l’attention du peuple de Dieu qu’il y a des gens qui veulent renverser l’Evangile de Christ. Qui sont ceux là qui veulent renverser l’Evangile de Christ ?  Ce sont les faux frères. Nous pouvons les appeler, les faux prophètes et les faux  docteurs. Ils n’ont pas le Saint Esprit. L’Evangile c’est quoi ? C’est la mort, l’ensevelissement, et la résurrection du Christ. Prenons l’exemple dans

1 Corinthiens 15 : 1 – 4 : ‘’ Je vous rappelle, frères l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain. Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures ; qu’il a été enseveli ; et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures ».Nous voyons ici que l’Evangile c’est trois choses c’est-à-dire pour  que l’homme soit sauvé il faut ces trois choses. Mourir avec Christ, enseveli avec Christ, et ressuscité avec Christ. Il y a plusieurs faux frères, c’est-à-dire les faux prophètes, et les faux docteurs, qui enseignent que si tu crois seulement tu es sauvé. Les Apôtres n’ont jamais enseigné un tel Evangile. C’est un Evangile incomplet. Si nous disons qu’il faut remplir les 3 conditions pour être sauvé ; prenons Actes 2 : 38 ; nous voyons que l’Apôtres Pierre parle ici, 1- la repentance, 2- le baptême d’eau au nom de Jésus Christ pour le pardon de tes péchés, et 3- la réception du Saint Esprit. Pour quoi remplir trois conditions ? Par ce qu’il y a trois péchés qui agissent sur l’homme : 1- le péché passé ; 2- le péché présent ; 3- et le péché futur.

3Pourquoi Jésus est mort ?  Jésus est mort pour le péché passé, il a été enseveli pour le péché présent et il est ressuscité pour le péché futur. C’est pourquoi personnes ne peut être sauvée sans ces trois choses dans sa vie. Dans Jean 3 : 1 – 5 Jésus dit à Nicodème, naitre de nouveau, 1- naitre d’eau, 2- naitre d’esprit, 3 – Vous qui croyez que si quelqu’un croit seulement il est sauvé, vous avez quel verset dans la bible qui le dit ? Dans Marc 16 : 15 Jésus dit : D’aller partout dans le monde et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé. Notez bien Jésus  n’a pas dit que celui qui croira et sera baptisé est sauvé, mais sera sauvé. C’est au future. Paul et Silas disent dans Actes 16 : 31 ‘’Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé toi et ta famille, toujours au futur. Cela montre qu’il manque le baptême d’eau au nom de Jésus Christ et la réception du Saint Esprit. D’autres disent le brigand à la croix est sauvé sans le baptême et le Saint Esprit vous n’avez pas bien compris. Jésus n’était pas encore mort pour le brigand, enseveli, et ressuscité pour le brigand. Cela montre que nous ne sommes plus dans le temps de brigand mais dans le temps de l’Eglise qui veut dire la nouvelle Alliance. Selon toi la nouvelle alliance commence où et quand ? Tu me diras Mathieu, cela est faux. Lisons Hébreux 9 : 16 ‘’Car là où il y a un testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée. Un testament, en effet, n’est valable qu’en cas de mort, puisqu’il n’a aucune force tant que le Testateur vit’’. Souvent les faux frères,  les faux prophètes, et les faux docteurs, disent que le baptême d’eau ne sauve pas et ils citent le passage de 1 Pierre 3 : 21 qui dit : ‘’ Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus  Christ, Pierre  n’a jamais dit que le baptême d’eau ne sauve pas. Le baptême d’eau fait partie intégrante du salut, mais le baptême  d’eau seule ne sauve pas. Si c’est le cas, vous les faux frères qui avaient  reçu le baptême d’eau au nom de Jésus Christ vous êtes déjà sauvés. Mais ce n’est pas le cas. Comme vous n’êtes pas de Dieu, ou prédestinés, le Saint Esprit ne viendra pas sur vous, mais c’est l’enfer seulement qui vous attend. Si Pierre sait que le baptême ne sauve pas  pourquoi dans Actes 10 : 43 – 48  il ordonne aux Césariens qui ont cru et qui ont déjà reçu le Saint Esprit d’être baptisés au nom du Seigneur Jésus ? Pour vous confirmer que le Salut c’est ces trois conditions, nous voyons Actes 19 : 1 – 6 Paul qui a rencontré quelques frères d’Ephèse, ils ont cru au Seigneur Jésus il va les baptiser au nom du Seigneur Jésus  (verset 5), il leur imposa les mains pour recevoir le Saint Esprit  (verset 6) toujours trois conditions.   Prenons encore l’exemple de Philippe dans Actes 8 : 5 – 17 Nous voyons ici que Philippe est descendu à Samarie prêchant le Christ, les Samaritains ont cru ils sont baptisés au nom de Jésus Christ selon verset 16. Pierre et Jean sont venus leur imposer les mains pour qu’ils reçoivent le Saint Esprit selon verset 17. Je vous ai montré plusieurs passages pour vous attester que le Salut est constitué de 3 conditions indispensables l’un n’est  pas plus grand que l’autre. Voyons encore 3 mots très importants : sanctification, purification et justification.  A quel moment que l’homme est sanctifié ? Jean 17 : 17 ‘’Sanctifie les par ta vérité. Ta parole est la vérité. Et à quel moment l’homme est purifié ? Ephésien 5 : 25 – 28 Maris, aimez vos femmes comme Christ a aimé l’Eglise et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraitre devant lui cette Eglise glorieuse, sans tâche, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.’’ La sanctification Nous voyons que c’est la parole qui sanctifie et le baptême d’eau au nom de Jésus Christ qui purifie. Si on prêche la parole de Dieu à quelqu’un et si la personne croit à la parole, elle est sanctifiée. Si la personne accepte le baptême d’eau  au nom de Jésus Christ, elle est purifiée. 1 Corinthiens 6 : 11 ‘’ Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom de Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu. Nous voyons ici que c’est le Saint Esprit qui justifie Jean 4 : 24 dit que Dieu est Esprit. Romain 8 : 33 dit que : c’est Dieu qui justifie. Toujours trois choses. 1 Jean 5 : 6 – 7 ‘’c’est lui, Jésus Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang ; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang ; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité. Car il y a en a trois qui rendent   témoignage : l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord.’’ L’eau : représente le baptême d’eau au nom de Jésus Christ. Cela symbolise l’ensevelissement de Christ. Le Sang c’est la mort de Christ  L’Esprit symbolise la résurrection de Christ.  Je vous ai dit plus haut que pour être sauvé il faut ces trois choses. Et si quelqu’un n’a pas ces trois choses, si Jésus revient il sera égorgé selon Esaie 65 : 11 – 12 ces 3 choses étaient prophétisées depuis l’Ancien Testament. Genèse 38 : 15 – 22.  Nous voyons ici que la mort de cette femme TAMAR, a été arrêtée par Juda et ce qui l’a sauvée c’est la présentation de ces trois objets : le cachet, symbole du Saint Esprit, le cordon symbole de la repentance,  et le bâton symbole du baptême d’eau. Prenons encore Genèse 6 : 16 ‘’Tu feras à l’arche une fenêtre, que tu réduiras à une coudée en haut ; tu établiras une porte sur le côté de l’arche ; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième ;’’  nous voyons que le bateau de NOE avait trois étages, qui signifient : la mort, 1er étage ; l’ensevelissement le 2ème étage, et la résurrection, le 3ème étage. Cela correspondait au temple de Jérusalem. Il y avait le parvis, le lieu Saint et le lieu très Saint. Cela  montre que si tu fais la repentance tu entres dans le parvis. Tu es baptisé au nom Jésus Christ pour le pardon de tes péchés selon Actes 2 : 37 – 38, tu entres dans le lieu Saint. Tu reçois le Saint Esprit tu entres dans le lieu très Saint.  Toujours trois choses. Lisons encore Osée 1 : 2 – 9 ‘’ La première fois que l’Eternel adressa la parole à Osée, l’Eternel dit à Osée : Va, prend une femme prostituée et des enfants de prostitution ; car le pays se prostitue, il abandonne l’Eternel ! ‘’ Il alla, et il prit Gomer, fille de Diblaïm. Elle conçut et lui enfanta un fils. Et l’Eternel lui dit : Appelle – le du nom de Jizreel ; car encore un temps, et je châtierais la maison de Jéhu pour le sang versé à Jizreel, je mettrai fin au royaume de la maison d’Israël. En ce jour – là, je briserai l’arc d’Israël dans la vallée de Jizreel. Elle conçut  de nouveau, et enfanta une fille. Et l’Eternel dit à Osée : Donne – lui le nom de Lo-Ruchama ; car je n’aurai plus pitié de la maison d’Israël, je ne lui pardonnerais plus mais j’aurai  pitié de la maison de  Juda ; je les sauverai par l’Eternel, leur Dieu, et je ne les sauverai ni par l’arc, ni par l’épée, ni par les combats, ni par les chevaux, ni par les cavaliers. Elle sevra LO- RUCHAMA ; puis elle conçut, et enfanta un fils et l’Eternel dit : Donne  lui le nom de LO- AMNU ; car vous n’êtes pas mon peuple, et je ne suis pas votre Dieu.’’ Prenons l’explication de ce que nous venons de lire dans Osée 3 : 1 –  2 : ‘’l’Eternel me dit ; va encore, et aime une femme aimée d’un amant, et adultère, aime – la comme l’Eternel aime les enfants d’Israël, qui se tournent vers d’autres dieux et qui aiment les gâteaux de raisins. Je l’achetai pour quinze sicles d’argent, un Homer d’orge et un Léthec d’orge.’’ Toujours trois choses. Les trois conditions à remplir pour être sauvé Nous avons déjà montré dans l’Ancien Testament  et le Nouveau Testament qu’il faut trois choses pour être sauvé. Et si après avoir lu ce livre, vous continuez d’endurcir votre cœur en vous trompant vous-même et les autres en les flattant que le baptême d’eau n’est pas important, et en disant que si tu crois seulement tu es sauvé, l’Ancien et le Nouveau Testament vous jugeront après votre mort selon les versets cités ci haut, et vous irez directement dans le feu éternel. Si vous dites que le baptême d’eau n’est pas important donc l’ensevelissement de Christ aussi n’est pas important. En prêchant un seul aspect du salut, c’est la mort que vous prêchez aux gens. Nous avons lu dans Osée 3 : 2 que cette femme prostituée nommée GOMER, est la femme du prophète Osée et elle a enfanté  trois enfants : trois qui veut dire la perfection. Elle laisse son mari qui est le prophète pour aller se prostituer en abandonnant son mari et ses enfants. L’Eternel dit à Osée va chercher la femme prostituée que j’ai achetée. Notez bien  le Prophète Osée ne savait pas que l’Eternel a acheté cette femme prostituée avec 3 objets : 1 quinze sicles d’Argent, 2 un Homer d’orge et 3 un lethec d’orge. Et cette femme prostituée représente nous les Saints, l’Eglise. En conclusion si tu as ces trois choses : la mort, l’ensevelissement et la résurrection, qui veut dire naître de nouveau, naître d’eau, et d’Esprit encore sanctification, purification et justification, qui veut dire encore la repentance, le baptême d’eau au nom de Jésus Christ pour  le pardon de tes pêchés et la réception du Saint Esprit selon Actes 2 : 38 tu es sauvé une fois pour toujours. Quelque soit ce que tu avais fait hier, quelque soit ce que tu fais  maintenant, et quelque soit  ce que tu feras demain, tu es toujours sauvé. Ces trois choses sont plus grandes que le vol, prostitution, mensonge, l’argent, femme adultère etc.… mais vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous avez l’Esprit des pharisiens. Paul dit dans Romain 10 : 1 – 3 : qu’Israël ne connait pas la justice de Dieu,  ils cherchent à établir leur propre justice.  Qu’est ce que Paul veut dire par là ? Il veut dire que Israël au lieu d’accepter la mort de Jésus  Christ, son ensevelissement, et sa résurrection pour que leurs péchés passé, présent, et futur soient effacés et qu’il ait accès à l’arbre de vie, qui est Jésus Christ, il veut faire un effort personnel  de retourner dans la loi de Moïse pour chercher le salut. C’est la même chose aujourd’hui, vous  les faux  frères soit disant Chrétiens, qui êtes dans vos sectes sataniques qui confessez le pêché chaque jour. Pour vous la mort de Jésus Christ sur la croix est vaine. Et si nous leur disons la vérité que Jésus Christ est mort  pour le péché, et que le péché est aboli selon Hébreux 9 : 26 au lieu d’avoir la crainte de Dieu pour croire cette parole de vie, la bonne nouvelle que nous prêchons, ils s’assoient  pour nous juger,  en disant que nous sommes faibles, que nous encourageons les gens à pécher. Votre enfer est clair et garanti si vous ne vous repentez. C’est à vous que Paul a parlé dans Hébreux 10 : 26 en disant : car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévora les rebelles’’. Vous foulez au pied le sang de Jésus Christ. Vous avez reçu la connaissance de la vérité qui est Jésus Christ. Et non Moïse, la loi. Et vous péchez volontairement en négligeant un si grand salut, et vous dites que la mort de Jésus Christ nous a donné le pouvoir de ne plus pécher. Comme vous êtes prédestinés pour aller en enfer, c’est pour cela que vous prêchez la mort parce que vous êtes vous-même morts c’est pourquoi vous n’avez pas la connaissance des lettres de Paul, Jean, Jacques et Pierre c’est-à-dire la doctrine des Apôtres. Voici les passages que vous lisez et ces passages sont écrits pour vous envoyer vous les faux frères, faux prophète et faux pasteurs, en enfer.

Des œuvres ou récompenses 1 Corinthiens 9 : 27 ‘’Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti ; de peur d’être moi – même rejeté, après avoir prêché aux autres ‘’ de quoi Paul parle ici de la récompense et non de la perte de son salut l’explication de ce verset se trouve dans 1 Corinthiens 9 : 16. Mais quand vous lisez, vous ne voyez rien d’autres que la loi ou le péché ; or Paul dit dans Romain 7 : 8 que sans loi le péché est mort. Or nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce – c’est à dire Christ  est la fin de la loi selon Romain 10 : 4. La loi est finie. Elle est finie avec qui ? Nous les sauvés, saints, justes, parfaits. Mais vous, les faux frères, faux prophètes, faux  pasteurs, la loi demeure parce que vous n’êtes pas sauvés et vous demeurez toujours dans vos péchés. Romain 6 : 1 – 2 que dirons nous donc ? Demeurerions – nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? Loin de là ! Nous qui sommes morts au péchés, comment vivrions – nous encore dans le péchés ; c’est celui qui n’a pas cru au Sacrifice de Christ. Il demeure dans son incroyance et dans son incrédulité celui là demeure dans le péché. Mais vous les enfants de la malédiction, c’est-à-dire la loi, si vous lisez ce passage, vous pensez que c’est celui qui ne respecte pas la parole de votre père Moïse, dont Paul est entrain de parler. Mais nous les sauvés, saints,  justes, parfaits, nous savons que Paul parle à ceux qui n’ont pas encore bénéficié des 3 travaux de Christ dont nous avons parlé ci haut.

Qui se nommant frère ?   1 Co 5 : 11 : ‘’Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. Qu’ai-je en effet, à juger ceux du dehors ? N’est ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ? Pour ceux du dehors Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous.’’ Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, soit disant  apôtres, vous n’avez pas l’Esprit de Dieu pour comprendre ce passage. A qui Paul parle dans ce passage ? Pas un frère, mais quelqu’un qui se nommant frère ; qui est celui qui se nommant frère, c’est vous les faux frères, vous n’êtes pas frères mais vous êtes méchants. Savez-vous pourquoi vous êtes méchants ? Parce que vous n’avez pas le sang de Jésus dans votre vie et vous cherchez à vous sanctifier, purifier, justifier par la loi. Sachez que Paul ne fait pas la confusion – Paul ne peut pas appeler celui qui a accepté la mort, l’ensevelissement et la résurrection du Christ méchants ; non jamais ! Prenons le mot ravisseur qui veut dire voleur, vous savez vous – mêmes que tout commerçant est voleur par ce qu’il ne paye pas la douane comme il faut, Prenons encore exemple des policiers, gendarmes, les douaniers, ceux qui travaillent au Ministère de la santé qui volent les produits pharmaceutiques et les bons de carburant,  le temps me manque de parler de l’Avocat qui défend  les causes fausses, et ceux qui font de  l’import – export, qui font les fausses factures, qui pratiquent la corruption, etc. Tous ceux là sont les ravisseurs. Qui est méchant ? C’est celui qui n’a pas rempli ces trois conditions pour être sauvé, mais celui qui a rempli les 3 conditions n’est plus méchant et ses péchés ne sont plus calculés selon Rom. 4 : 7 – 8 : prenons encore le mot outrageux ‘’ est ce que ça veut dire, celui qui insulte son frère ou sa sœur ? Non c’est outrage au saint Esprit si c’est outrage physique entre les hommes vous les faux frères vous êtes les premiers à outrager les autres. C’est que personne ne peut être sauvé. Il n’y a aucun homme sur la terre qui n’outrage pas. Ça peut être ta femme, ton enfant ou ton mari. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, à quand votre repentance ? L’enfer vous attend ! Vous êtes des disciples de Moïse.

Disciple de Moïse ou Christ ? Si quelqu’un outrage Christ vous êtes contents  et si quelqu’un outrage Moïse votre père vous êtes fâchés. C’est-à-dire que si quelqu’un vous enseigne que le péché est aboli ou effacé, vous le prenez pour votre ennemi et vous cherchez à lui faire du mal parce qu’il ne respecte pas votre père qui est Moïse, la loi. Vous aimez la loi plus que la grâce, par ce que vous êtes les enfants de la loi, de la malédiction. Et que veut dire celui qui marche selon l’esprit ? Celui qui marche selon la grâce. Pour les faux frères et les faux docteurs, la marche selon l’esprit c’est quelqu’un qui ne transgresse pas les dix commandements, les 613 ordonnances. Cet enseignement est purement diabolique et satanique et est inspiré par satan.

2 Corinthiens 7 : 1 – 2 ‘’Ayant donc de telles promesses, bien aimé, purifions – nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. Donnez – nous une place dans vos cœurs ! Nous n’avons fait tort à personne, nous n’avons ruiné personne, nous n’avons tiré profit de personne’’. De quoi Paul parle, il veut dire aux corinthiens de s’éloigner de la loi qui souille le corps et l’esprit en achevant notre sanctification. C’est-à-dire en demeurant toujours dans la parole car c’est la parole qui sanctifie. Comprenez que Paul avait dit dans 1 corinthiens 15 : 1 ‘’je vous rappelle frères, l’Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans le quel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvé si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé,  autrement vous auriez cru en vain. Mais vous les faux frères, vous pensez que quand Paul dit en achevant notre sanctification, ou purifions – nous de toute souillure de la chair et de l’esprit c’est respecter les 10 commandements et les 613 ordonnances. Sachez – que vous avez cru en vain et votre baptême est nul, comme vous n’êtes pas prédestinés pour être sauvés, vous êtes prédestinés pour vous opposer au sacrifice de Christ sur la croix, à Paul et à nous. C’est l’enfer qui vous attend. Je ne suis plus condamné Romain 8 : 1 ‘’Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet la loi de l’Esprit de vie en Jésus Christ  m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force. Dieu à condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre  Fils dans une chair semblable à celle du péché et cela afin que la justice de la loi fut accomplie en nous qui marchons, non selon la chair mais selon l’Esprit. Ceux en effet qui vivent selon la chair s’affectionnent aux choses de la chair tandis que l’affection de l’Esprit, c’est la vie et la paix ; car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu et quelle ne la peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous, si quelqu’un n’a pas l’esprit du christ, il ne lui appartient pas ? Et si Christ est en vous, le corps il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice. Et si l’esprit de celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Ainsi donc frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du Corps, vous vivrez ‘’.

Qui marche selon la chair ? Les enfants de Moïse ou de Christ ? Ici il s’agit de celui qui marche selon la chair et celui qui marche selon l’Esprit. Que veut dire celui qui marche selon la chair, c’est celui qui marche selon la loi. 1 Thessaloniciens 4 : 1 – 8  ‘’ Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. Vous savez en effet, quels préceptes nous vous avions donnés de la part du Seigneur Jésus. Ce que Dieu veut c’est notre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ; c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité  dans les affaires, par ce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté car Dieu ne nous a pas appelé à l’impureté, mais à la sanctification. Celui donc qui rejette  ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint Esprit ‘’ ce verset  vous ouvre la grande porte de l’enfer vous qui n’avez pas la révélation. Paul parle avec qui ? Les Thessaloniciens. Je vous ai dit dans mon troisième livre intitulé les collectes pour les Chrétiens et les cinq ministères que Paul écrivit les livres aux Thessaloniciens en l’an 51, combien de temps Paul est resté  avec les Thessaloniciens : 3 semaine c’est-à-dire 21 jours.

Les bébés spirituels Selon Actes 17 : 2 nous avons vu que les chrétiens de 21 jours sont des bébés spirituels qui n’étaient pas encore fondés dans la grâce. Ici Paul leur parle de deux choses de faire du bien pour vivre en paix entre eux et il ajoute que ce que Dieu veut c’est leur sanctification. Pour vous les enfants de Moïse, c’est le respect de l’impudicité qui sanctifie ? Non c’est la parole. Vous pensez que si un frère sauvé trompe son frère ou sa sœur dans les affaires, il n’est plus saint ? C’est le respect des affaires qui l’a sauvé ? Comment vous pouvez confondre le grand salut avec les objets physiques ? L’argent, femme, mensonge, vole etc. Vous avez raison, vous aviez pour père le diable et votre grand frère c’est Moïse et votre femme c’est la loi. Nous les saints nous sommes l’épouse de la grâce, Jésus Christ et nous. Vous êtes l’épouse de la loi, Satan. Notez bien quand Paul dit que celui qui rejette ces préceptes, c’est le précepte de la grâce qu’il rejette et non les préceptes de la loi. Vous pensez que celui qui a accepté Jésus Christ comme son Seigneur et Sauveur, qui est baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés et qui a reçu le Saint Esprit, la colère de Dieu descend sur lui ? Alors votre croyance est purement diabolique et satanique. De qui Paul parle ? Romain 3 : 19, il parle à ceux qui sont sous la loi. 1 Timothée 1 : 9 Nous savons que la loi n’est pas faite pour les justes comme nous, mais pour les méchants c’est-à-dire les incrédules au sacrifice de Christ. Galates 5 : 19 ‘’Or les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table et les choses semblables. Je vous dis d’avance comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériterons points le royaume de Dieu‘’. Vous savez pourquoi ce passage est écrit ? C’est pour vous envoyer vous les non prédestinés pour le salut dans l’enfer. Est-ce le respect de toutes ces choses qui sauve ? Examinons un à un ce qui est cité plus haut.

Qui ne pêche pas ? Les querelles et jalousies par exemple, qui est celui là qui est sur la terre qui se dit sauvé et qui ne fait jamais querelle et jalousie ? Que veut dire Paul l’apôtre de la grâce ? Lisons Galates 5 : 16 ‘’je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Je vous ai dit plus haut que la marche selon l’Esprit c’est marcher dans la grâce et non dans le respect des préceptes. C’est-à-dire celui qui marche dans la grâce même s’il transgresse la loi, ses péchés ne lui sont pas comptés. Celui qui marche par l’Esprit c’est-à-dire dans la grâce est éternellement juste dans l’âme et il n’est plus sous la loi. Etre sous la loi ça veut dire que la loi domine la personne qui est sous la loi. Or nous les sauvés nous marchons sur la loi. Un vrai sauvé ne peut jamais être soumis à la loi au contraire c’est la loi qui doit se soumettre à lui. Nous prenons l’explication de galates 5 : 19  dans 1 Corinthiens 6 : 9 ‘’ne savez – vous pas que les injustes n’hériterons point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les  idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs n’hésiteront le royaume de Dieu ‘’. Paul demande ne savez – vous pas que les injustices n’hériterons point le royaume de Dieu ? Qui sont les injustes ? Lisons 1 Corinthiens 6 : 1 ‘’ quelqu’un de vous lorsqu’il a un différend avec un autre, ose t’il plaider devant les injustes et non devant les Saints ?  Ici nous voyons deux personnes : les injustes et les saints. Paul ne fait pas la confusion doctrinale comme vous le faites, vous les  faux frères. Les injustes c’est ceux qui n’ont pas rempli les 3 conditions pour le salut. Les saints c’est ceux là qui ont rempli les 3 conditions selon 1 corinthiens 6 : 11 ‘’Et c’est là ce que vous étiez, quelques uns de vous. Mais 1- vous avez été lavés, 2- vous avez été sanctifiés, 3- et vous avez été justifiés, au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu. (3 conditions). Voyez – vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, que vous n’avez point le même langage que Paul. Il a bien expliqué le salut dans toutes ces lettres et  vous, vous tordez à votre manière ses écrits par ce que vous êtes ennemis de la croix et vous avez la haine de la grâce.  Il a raison de vous dire dans philippiens 3 : 17 – 18 que votre fin, c’est la perdition. Ephésiens 4 : 17 – 32 ‘’Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Nombreux sont les faux frères, faux prophètes et faux docteurs qui prennent ce passage pour enseigner la marche selon l’Esprit, se trompant eux mêmes et les autres, en leurs disant que la marche selon l’esprit c’est marcher en respectant les dix commandements. Ils ont confondu la moralité physique que Paul enseigne aux saints par rapport à la bonne conduite pour vivre en paix au milieu des hommes. C’est la confusion et une mauvaise interprétation. Quels sont les marches des païens ? Ils marchent sans croyance et sans Christ. Au chapitre 5 verset 3 il  dit que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des Saints. Pour les faux frères et les faux prophètes, si quelqu’un commet l’impudicité, ils disent qu’il ira en enfer. Mais si quelqu’un est cupide ce n’est pas un problème. Que veut dire la cupidité ? C’est un frère ou une sœur qui a l’argent et qui n’aime pas partager. Que voulez – vous dire par là, vous les ennemis de la croix, qu’un frère ou une sœur sauvé qui a de l’argent et qui ne partage pas ira en enfer ou il perdra son salut ? C’est la même chose que l’impudicité. L’impudicité c’est le péché contre la chair et non le péché contre l’Esprit. Mais vous avez mal compris Paul. Il enseigne le salut de l’âme et la moralité physique mais vous vous prenez ce qui est de la  moralité physique pour le salut. C’est pourquoi vous ne verrez jamais Dieu.

Qui sont les chiens ? Les sauvés ou les non sauvés ?  Apocalypse 22 : 15 ‘’Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge. J’ai déjà dit dans mon quatrième livre intitulé la marque de la bête ‘’666’’ que les prédicateurs de la loi n’ont pas le Saint Esprit. S’ils l’avaient, ils allaient haïr la loi et aimer la grâce. De qui Dieu parle ? Vous pensez que Dieu va dire à celui là qui a le sang de Jésus dans sa vie, celui pour lequel Jésus est mort, enseveli et ressuscité, dehors ? Non, vous qui lisez ce livre, faites un effort, pour faire bénéficier à vos frères et sœurs, papa et maman etc. Ces enseignements donnent la vie éternelle et montrent que vous êtes vraiment un sauvé. A vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, je sais que vous critiquez et rejetterez ces enseignements et continuerez  à pensez que celui là encourage le péché et parce que nous sommes faibles c’est pour cela que nous enseignons notre faiblesse. C’est l’enfer qui vous attend.

Confession des péchés Aucun chrétien sauvé ne peut confesser devant Dieu ses péchés et s’il le fait c’est qu’il n’a jamais été sauvé. Montrez-moi dans la Bible un Apôtre un Chrétien ou un sauvé qui a confessé ses péchés devant Dieu dans la nouvelle alliance. Lévitique 16 : 2 – 34 Nous voyons ici trois animaux : un taureau et 2 boucs. Rappelez – vous que je vous ai dit plus haut qu’il faut toujours pour le salut 3 choses qui sont la mort, l’ensevelissement et la résurrection de Christ. Sachez que dans Exode 12 : 7 le sang doit être appliqué en trois lieux sur les 2 poteaux et sur le linteau de la porte, toujours trois choses. Signification de la mort, l’ensevelissement et la résurrection de Christ. Notez bien qu’après l’application du sang, Israël doit traverser la mer rouge qui signifie : Baptême d’eau et baptisé dans la nuée qui signifie baptême du Saint Esprit, selon 1 Corinthiens 10 : 2 toujours 3 choses : le sang, le baptême d’eau et le baptême du Saint Esprit. Retournons dans lévitique 16 : 21 – 22 ‘’Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché ; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l’aide d’un homme qui aura cette charge. Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée, et il sera chassé dans le désert. Ce que nous venons de lire était l’ombre de ce qui allait arriver au Seigneur Jésus Christ. Nous voyons que c’est Jean Baptise  qui l’a présenté comme l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.

Pourquoi Jésus a-t-il été baptisé ? Selon Jean 1 : 29 et dans Mathieu 3 : 13 Jésus vient de la Galilée au Jourdain pour être baptisé par lui. Souvent quand nous rencontrons les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, nous leur posons la question pourquoi Jésus a-t-il été baptisé ? Ils répondent que c’est pour servir d’exemple pour accomplir la loi. Ces déclarations sont fausses. Comme nous avons vu dans l’Ancien Testament que c’est  le souverain sacrificateur qui confesse le péché du peuple sur le bouc, de même Jésus représente cet animal qui se chargeait du péché des enfants d’Israël. C’est pourquoi Jean Baptiste l’a présenté comme l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Math. 4 : 1 ça correspond lorsque le bouc prend les péchés, il est chassé au désert. Que va t – il faire au désert ? Il ira mourir à la place du peuple. C’est pour cela qu’après avoir fini le travail au désert Jésus est monté sur la croix pour payer le prix du péché. Toujours  3 choses. Il y a plusieurs faux frères, faux prophète et faux docteurs, qui enseignent que Jésus a pris nos péchés dans l’eau et que nous n’avons pas besoin d’être baptisé. Cet enseignement est diabolique et satanique et les prépare pour l’enfer.

Jésus a pris mes péchés Si  nous disons que Jésus Christ apportez nos pèches avant la croix plusieurs personnes Qui na pas de la révélation dis quitte. Lisions dans Esaie 53 :4-5  Matthieu 8 : 17 -17 Jésus a était arrêter pour nos péchés. Matthieu 26 : 47-56 Juger pour nos péchés. Matthieu 27 : 11 condamner pour nos péchés Marc 14 :64 Frapper pour nos péchés. Matthieu 26 : 67- 68. Sa barber fut arraché pour nos péchés. Esaie 50 : 6. Sa tête fut percée pour nos péchés. Marc 15 : 17- 19. Ici nous parlons  œuvre de Jésus Christ avant la croix. Ilya trois.  1 œuvre de Jésus Christ avant la croix. 2 œuvres de Jésus Christ dans la croix. 3 œuvres de Jésus Christ après la croix. La bible dit que sans effusion du sang il ya pas de pardon de péché. Or son sang a coulé avant la croix. Parlons de confession du péché. Après avoir bénéficié de 3 travaux de Christ où est le péché encore que vous confessez devant Dieu ? Vous voulez dire que les 3 travaux de christ ne sont pas suffisants  et que vous voulez les compléter par votre confession ? Tenez – vous tranquille, la colère de Dieu vient bientôt sur vous et vous serez tous égorgés. Lisons Jérémie  25 : 34 – 35  ‘’Gémissez, pasteurs et criez ! Roulez – vous dans la cendre, conducteurs de troupeaux ! Car les jours sont venus où vous allez être égorgés. Je vous briserai, et vous tomberez comme un vase de prix. Plus de refuge  pour les pasteurs ! Plus de salut pour les conducteurs de troupeaux !’’ On te dit qu’un sauvé ne confesse plus ces péchés, mais toi tu dis que dans 1 Jean 1 : 9 la bible dit : que si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité. Aveugle que tu es de quoi parle Jean ? Du péché et quel péché ? Lisons dans 1 Jean 5 : 16 ‘’si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne même point à la mort, qu’il prie et Dieu donnera la vie à ce frère, il la donnera à ceux qui commettent  un péché qui ne même point à la mort. Il y a un péché qui même à la mort ; ce n’est pas pour ce péché là que je dis de prier. Toute iniquité est un péché et il y a tel péché qui ne même point à la mort. Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point : mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même. Et le malin ne le touche pas. Ici nous voyons que Jean nous enseigne qu’il y a deux péchés, un péché qui même à la mort, et un péché qui ne même point à la mort. Le péché qui même à la mort c’est du blasphème contre le Saint Esprit. Refuser la grâce, ou fouler au  pied le sang de Jésus. Ajouter et retrancher, la fausse doctrine. Tous ces péchés mènent à la mort spirituelle. Il y a deux morts la mort physique et la mort spirituelle. Voici les péchés qui ne mènent point à la mort spirituelle mais qui entraine la mort physique : la maladie du corps, adultère, vole, mensonge, querelles, jalousie etc. Il y a des péchés qu’on peut confesser et il y a des péchés qu’on ne peut confesser à Dieu. Si un pasteur ou un apôtre enseigne quelque chose qui est faux à l’Eglise et qu’un autre vient l’éclairer, il doit retourner à l’Eglise pour dire que l’enseignement qu’il avait donné à l’Eglise est faux et le corriger. S’il vient devant les gens pour dire que Dieu à dit or il n’a pas dit, il a un problème contre Dieu, il doit revenir devant l’Eglise pour dire que j’ai menti, Dieu n’a pas dit. Voici les péchés qu’on ne peut pas confesser à Dieu : si un homme se lève pour aller commettre l’adultère avec la femme d’autrui, il a péché contre le mari de cette femme. Et s’il y a confession à faire, c’est au mari de la femme qu’il doit le faire, et non à Dieu. Si tu voles le portable de quelqu’un, tu n’as pas volé portable de Dieu. C’est au propriétaire du portable que tu dois confesser. Si tu détournes l’argent de ton frère, ce n’est pas l’argent de Dieu que tu as détourné mais l’argent de ton frère, va le voir et confesse lui. Si tu fraude la douane, c’est l’Etat que tu as volé. Tu n’as pas de problème contre Dieu mais contre l’Etat. Si tu dois l’argent à la Banque ce n’est pas à Dieu que tu dois cet argent, mais c’est à la Banque que tu dois confesser. Si tu as menti à ton frère, tu n’as pas menti à Dieu. C’est à ton frère que tu dois te confesser. C’est pourquoi 1 Jean 5 : 18 dit ‘’Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point’’ Que veut il dire par là ? Il veut dire que celui qui est sauvé, le péché de la chair ne lui est plus compté. Puisqu’il y a péché de la chair et péché de l’Esprit. Mais vous les faux frères, faux pasteurs, faux apôtres, vous confondez tout et vous attribués tout à Dieu et vous ne savez qu’un vrai prostitué et une femme prostituée qui fait bien la prostitution est mieux que quelqu’un qui se dit enseignant ou pasteur et qui enseigne la fausse doctrine qui refuse la grâce et aime la loi. C’est pour cela que la colère de Dieu va se manifester bientôt sur vous, et vous périrez dans l’enfer et votre père Moïse rira de vous en vous voyons dans l’enfer parce que vous avez refusé la grâce pour vous attacher à Moïse. Quand nous prêchons que la loi est abolie, que le péché est effacé, pourquoi n’êtes-vous pas contents ? Parce que c’est l’Esprit de rébellion qui habite en vous. Et si nous disons qu’un chrétien sauvé même s’il commet l’adultère il est toujours sauvé et cela vous met en colère et vous dites que nous enseignons ce qui est faux. N’avez-vous pas lu 1 corinthien 5 : 1 – 5 Que Paul a dit à l’homme qui a prit la femme de son père que son corps sera détruit mais son esprit est sauvé ? Pour vous les ennemis de la croix, coucher la femme de ton frère ou coucher une prostituée dehors et coucher la femme de ton père qui est ta mère, qui a plus péché ? Si vous n’êtes pas d’accord avec ce que nous disons dans ce livre, déchirer 1 corinthien 5 : 1 – 5 dans vos bibles. Vous êtes ennemi de la croix de christ. Et vous êtes ami de Moïse, la loi et les œuvres. Vous êtes des sorciers et c’est l’enfer seulement qui vous attend. Vous êtes fâchés ? Êtes-vous morts pour les gens ? Ce n’est pas que nous encourageons le péché, mais c’est pour montrer l’importance du sang de Jésus Christ. 1 Corinthiens 5 : 1 – 5 nous avons vu ici un sauvé qui a pris la femme de son père, s’il l’avait couchée et laissée, on peut le comprendre. Mais il l’a prise pour femme. Et comme l’apôtre Paul à la crainte de Dieu et connait l’importance du sacrifice de Christ sur la croix et il sait que ce n’est pas le fait de ne pas avoir pris la femme de son père qui l’a sauvé. Que la valeur du sang de Jésus dans la vie de cet homme est plus que prendre la femme de son père, il ne pourrait pas dire qu’il ira en enfer parce qu’il a pris la femme de son père. Mais si c’était vous, vous direz que c’est l’enfer qui l’attend parce que vous ne connaissez ni la sanctification, ni la purification, ni la justification, ni l’adoption, ni le rachat, ni le destin. Notez bien que Paul n’encourage pas celui qui a pris la femme de son père. Nous aussi nous ne l’encourageons pas. Mais nous voulons dire simplement à vous les ennemis de la croix de Christ que le salut en Jésus Christ est plus grand que : coucher la femme de ton père, escroquerie, non paiement d’impôt et la douane, etc. Nous ne sommes pas entrain de dire d’aller commettre l’adultère ou d’aller pécher. Nous voulons vous montrer à vous les ennemis de Christ que la mort de Christ sur la croix a effacé les péchés des saints une fois pour toute. Mais vous ne pouvez pas accepter cela parce que vous n’êtes pas prédestinés pour la vie. Mais pour la loi, les œuvres, la mort.

Qui est pêcheur ? Lisons 1 Jean 3 : 4 – 10 « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. Or vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés. Et il n’a point en lui de péché. Quiconque demeure en lui ne péché point, quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’à pas connu. Petits enfants, que personnes ne vous séduise, celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. Celui qui pèche est  du diable car le diable pèche dès le commencement. Le fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pêcher, parce qu’il est né de Dieu. C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas le justice n’est pas de Dieu,  non plus que celui qui n’aime pas son frère ». Nombreux sont les faux frères, faux  prophètes, faux docteurs, qui lisent ces passages qui le comprennent mal et l’expliquent mal pour leur perdition. L’Apôtre Jean parle de quoi ? Le péché ? Qu’est ce que le Péché ? Lisons Jean 16 : 8 ‘’Et quand  il sera venu il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement. En ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi’’ Nous avons vu ici que le péché dont Jean parle ici, c’est refuser de croire en Jésus Christ. Et ce péché est sur vous aujourd’hui parce que vous refusez de croire à la  grâce. Ici la justice c’est Jésus Christ. Il veut dire que celui qui croit en Jésus Christ est juste. Mais pour vous qui avez l’esprit de la sorcellerie, vous pensez que pratiquer la justice c’est respecter les dix commandements.

Je suis justifié par le sang de Jésus Christ Or dans Actes 13 : 39 il est dit que quiconque croit est justifiés par lui de toutes les choses dont vous ne pouvez être justifiés par la loi de Moïse. Le péché que vous connaissez c’est l’adultère, mensonge, escroquerie, vole etc. Repentez vous rapidement et quittez la loi sinon vous irez directement en enfer. Malheur à vous parce que vous pensez que c’est les 10 commandements et les 613  ordonnances que Jean parle. Si c’est le cas, Jean lui-même respecte les dix commandements, et vous les enfants de Moïse, vous respectez les dix commandements ? Vous qui ne payez pas vos impôts comme il faut, la douane comme il faut, chaque jour dans la colère, dans la calomnie, dans les querelles, dans la jalousie, dans la haine et ce qui est très grave vous manquez de l’amour pour les frères et sœurs. Or l’amour c’est le commandement de Christ. Vous dites aux hommes de respecter la loi de Moïse. Et vous, vos enfants et vos femmes, vous transgressez la loi de Christ qui est l’amour. Vous lisez la bible, vous prenez ce que qui vous arrange. Dans le même passage de 1 Jean 3 : 10 « que celui qui n’aime pas son frère, pourquoi vous laissez ce commandement  pour vous attacher aux lois de Moïse qui sont abolis par le Sacrifice de Christ ? Vous avez raison, vous n’êtes pas de Dieu mais du diable, satan. Et comme ils accusaient Moïse c’est le même esprit qui est en vous pour nous accuser. Mais sachez que l’obscurité et les ténèbres vous attendent. Lisons encore 1 Jean 3 : 8 ‘’celui qui pêche est du diable, de quel péché Jean parle ? Toujours l’incrédulité. Si c’est les 10 Commandements et les 613 ordonnances c’est que Jean aussi est du diable par ce que lui aussi il pèche chaque jour. Vous connaissez quelqu’un qui ne transgresse pas la loi de Moïse ? Et qui les respecte en totalité ? Interrogeons la Bible l’Ancien et le Nouveau Testament.

L’homme selon Dieu Ecclésiaste 7 : 20 ‘’Non il n’y a sur la terre point d’homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais’’. Proverbes 20 : 9 qui dira : j’ai purifié mon cœur, je suis net de mon péché ?   Job 15 : 14 ‘’qu’est ce que l’homme pour qu’il soit pur ? Celui qui est né de la femme peut il être juste ? ‘’Si Dieu n’a pas confiance en ses saints, si les Cieux ne sont pas purs devant lui, combien moins l’être abominable et pervers, l’homme qui boit l’iniquité comme l’eau !   Job 14 : 1 ‘’L’homme né de la femme ! Sa vie est courte, sans cesse agitée, il nait il est coupé comme une fleur, fait et disparait comme une ombre et c’est sur lui que tu as l’œil ouvert et tu me fais aller en justice avec toi ! Comment d’un être souillé sortira t – il un homme pur ? Il n’en peut sortir aucun. » Romain 3 : 10 ‘’selon qu’il est écrit : il n’y a point de juste, pas même un seul, nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu, tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.   Rom 3 : 4 que Dieu au contraire soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur ». L’Ancien Testament et le Nouveau nous enseignent que l’homme est pécheur et qu’il pèche chaque jour. C’est pourquoi Jésus Christ est venu porter nos péchés sur le bois selon 1 Pierre 2 : 24 et il a souffert pour finir avec le péché selon 1 Pierre 4 : 1 mais vous, vous êtes enflés d’orgueil et vous montrez aux autres que vous pouvez respectez les 10 Commandements et les 613 ordonnances de Moïse. Or  la Bible nous dit dans Romain 5 : 8 – 9, Nous sommes justifiés par le sang de Christ. Mais vous vous êtes justifiés par le sang de Moïse. Puisque vous aimez Moïse plus que Jésus Christ.

Le Péché est fini ou il continu encore ?   Le péché est fini avec celui qui croit en Jésus Christ. C’est-à-dire la grâce. Mais le péché demeure pour celui qui ne croit pas en Jésus Christ, la grâce. C’est pour cela que Paul dit dans Romain 6 : 1 ‘’que dirons nous donc, demeurions nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? Autrement dit : demeurerions-nous dans l’incrédulité pour que la grâce abonde ? Jusque là Paul ne parle pas de la transgression des 10 Commandements et des 613 ordonnances. Je vous ai dit dans mon deuxième livre que la loi est abolie et dans Romain 7 : 8 – 9 que sans la loi, le péché est mort !   Quelque chose qui est morte vit elle encore ? Dans Romain 5 : 13 la Bible dit que jusqu’à la loi le péché était dans le monde mais que le péché n’est pas calculé quand il n’y a pas de loi. Lisons Rom. 5 : 20 ‘Or la loi est intervenue pour que l’offense abondât, mais là ou le péché a abondé la grâce a surabondé ‘’ ici Paul voulait dire à vous les ennemies de la croix que la grâce est au dessus du péché. Que si le péché est monté jusqu’au dixième étages, la grâce est surmontée jusqu’au 1000ème étages.

Mort pour les péchés. Qui ? Jésus Christ Lisons Romain 6 : 10 ‘’car il est mort, et c’est  pour le péché qu’il est mort. Esaïe 53 : 5 ‘’Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités, le châtiment qui nous donne la paix et tombé sur lui et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 1 Corinthiens 15 : 3 ‘’ Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures. Si nous posons la question aux faux frères, faux prophètes et faux docteurs, pourquoi Jésus est t – il morts ? Ils disent qu’il est mort pour les péchés. Voyez vous ils parlent avec la bouche, mais dans leur cœur ils ne croient pas. Dans Esaïe 53 : 8 la Bible dit il est frappé pour le péché du peuple de Dieu dans le verset 12, il dit qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes. Dans le verset 10, il dit qu’après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché. Prenons exemple de David qui a  commis l’adultère avec la femme d’Urie, nommée Batshéba selon 2 Samuel 11 : 1 nous avons vu que cette femme est tombée  enceinte.

L’enfant est mort à la place de David et Batshéba Selon  2 Samuel 11 : 5 elle enfanta un fils selon 2 Samuel 11 : 15. Selon nous qui a péché ? David et Batshéba ? Or la Bible nous dit dans Romain 6 : 23 que le salaire du péché c’est la mort. Qui devrait mourir ? David et Batshéba. Mais ici nous voyons que c’est l’enfant qui est innocent qui est mort à leur place. C’est la même chose aujourd’hui, nous les saints, nous avons péché hier nous avons   péché aujourd’hui, nous allons pécher demain, nous devrions mourir. Mais voici Christ qui est innocent comme l’enfant de David qui était  innocent, Christ est mort pour nous et ce n’est pas fini. La Bible dit dans Hébreux 5 : 7 c’est lui qui dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver  de la mort et ayant été exaucé à cause de sa piété a appris, bien qu’il fût fils,  l’obéissance par les choses qu’il a soufferte et qui après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel. Lisons encore Hébreux 7 : 25 « C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur ». Si nous posons des questions : David est t – il sauvé ? Tous répondront oui. Vous savez comment l’enfer est grandement ouvert pour vous ? Vous les enfants de la loi, malédiction ? C’est le sang de taureau et les deux boucs qui pardonnaient le péché de David, et il a commis l’adultère et a tué Urie. Et vous croyez qu’il est sauvé. Pourquoi ne croyez vous pas que celui qui a le sang de Jésus Christ s’il commet l’adultère il est toujours sauvé ? Vous avez la confiance du sang de taureau et des boucs plus que le sang de Jésus Christ. Vous êtes les ennemis de la croix de Christ. Hébreux 10 : 12 a raison de dire que vous êtes les ennemis de Christ et il fera de vous son marche pied. Nous avons vu que quand l’enfant de David est mort, il ne parle plus. Mais quand Jésus christ est mort son sang parle. Lisons Hébreux 9 : 24 « Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaitre maintenant pour nous devant la face de Dieu ». Lisons encore Hébreux 12 : 24 « De Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel.

Le sang de Jésus Christ cri plus que celui d’Abel   Nous avons vu que dans Genèse 4 : 10 quand Abel est mort, son sang criait vengeance à Dieu. Nous voyons ici que le sang de Jésus Christ cri mieux que celui d’Abel ». Qu’est ce que le sang de Jésus dit ? Les saints ont péché hier, ils ont péché aujourd’hui, ils vont pécher demain. C’est à cause de leur péché que je suis mort. Il n’y a plus de condamnation pour eux. J’ai payé le prix de leurs péchés. Ils devraient mourir, mais je suis mort à leur place. Qu’est ce que le sang de Jésus dit encore ? pardonne leur pour toujours. Père, j’ai versé mon sang pour abolir la loi et les péchés. Mais au lieu que ces rebelles acceptent mon sang, ils préfèrent le sang de Moïse. Envois les dans le feu éternel, qu’ils partent à la perdition pour toujours. Pas de pardon pour eux. Comme Paul avait dit dans 1 corinthiens 1 : 18 Que la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent. Nous savons que plusieurs faux frères, faux prophètes, faux docteurs en lisant ce livre vont nous traité de fou. Comme les faux frères persécutaient l’apôtre Paul, de même ces faux frères nous persécuteront aussi. Mais vous les saints je sais que vous serez dans la joie pour recevoir et lire ce livre.

Attention aux faux frères   Comme Paul avait averti les saints aux Philippiens 3 : 2 « Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde aux faux circoncis. Car les circoncis c’est nous qui rendons notre culte par l’esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus Christ et qui ne mettons point notre confiance en la chair. Ici Paul parle des chiens, ce ne sont pas les chiens physiques mais ce sont des hommes « animal ». C’est-à-dire des hommes qui n’ont pas le Saint Esprit. Les mauvais ouvriers, comme nous passons dans les pays pour prêcher la prédication de la croix quelqu’un peut se lever et dire que lui aussi est serviteur de Dieu, et va faire semblant comme il a cru à la grâce, il va recevoir le baptême d’eau au nom de Jésus Christ mais c’est un mauvais ouvrier c’est-à-dire faux circoncis. Le Saint Esprit ne viendra jamais sur lui. Et comme ils n’ont pas le Saint Esprit, ils vont commencer à nous critiquer et parler mal de la grâce, que nous sommes des pécheurs. Ils vont se glorifier dans la chair or ce sont des hommes remplis d’orgueil hypocrite. Nous vous mettons en garde contre ces faux frères. Nous croyons au nom de Jésus Christ que c’est l’enfer qui les attend. Philippiens 3 : 7 Paul déclare ceci ‘’mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardés comme une perte à cause de Christ. Nous voyons ici que Paul a regardé   la  loi  comme une perte à cause du sacrifice  de Christ sur la croix, et parce qu’il  a compris que sa marche dans la loi  ne peut pas lui donner la perfection. Nous avons vu  que dans 2 Corinthiens 10 : 2 les corinthiens critiquaient Paul, que Paul marche dans la chair. Dans le verset 3 Paul répond aux faux frères. Si nous marchons dans la chaire nous ne combattons pas selon la chair. Paul veut dire que si nous péchons dans la chair nous vivons par le sacrifice de Christ sur la croix. Dans le verset 7 Paul dit toujours aux faux frères qui sont attachés à la loi de Moïse. Vous regardez à l’apparence, si quelqu’un se persuade qu’il est de Christ  qu’il  se dise bien en lui-même que comme il est de Christ, nous aussi, nous sommes de Christ. Selon Actes 18 : 1 Paul est parti à Corinthe, et il a trouvé Acquilas et Priscille ils  ont prêché la bonne nouvelle aux Corinthiens, les Corinthiens sont baptisés au nom de Jésus Christ. Apres le départ de Paul le diable envoie ses enfants à Corinthe pour s’élever contre Paul. Ces orgueilleux étaient où quand Paul était à Corinthe ? Et s’ils étaient les vrais serviteurs de Dieu plus que Paul pourquoi Dieu ne les a-t-il pas envoyés  prêcher à Paul et c’est Paul qui leur  a prêchés pour qu’ils soient  baptisés ? Comment reconnaître les faux frères ? Ils ont l’esprit de la loi qui est la nature du diable. Vous pouvez les voir dans Actes 15 : 1 ils disent qu’il faut   respecter la loi pour être sauvé. On est sauvé par la grâce mais il faut faire les bonnes œuvres pour montrer aux gens que tu es vraiment sauvé cette croyance est purement satanique, diabolique. Si vous êtes dans un lieu que nous les vrais apôtres ont déjà prêché  et qu’après notre départ un soit disant frère, homme de Dieu, pasteur, vous dise de vous mettre à genou pour confesser vos péchés, dites  lui qu’il soit anathème au nom de Jésus Christ. Si vous le suivez, vous irez en enfer avec lui.  Vous jugez qui ? Vous avez quel pouvoir pour nous juger ? Lisons 1 Corinthiens 2 14 – 16 ‘’Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui et il ne peut les connaître, par ce que c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. Car qui a connu la pensée  de Seigneur pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de  Christ.’’ Nous pouvons vous juger par ce que  nous sommes Saints et vous ne pouvez pas nous juger par ce que vous êtes impurs. Dans Nombre 12 : 1 Moïse avait commis l’adultère mais personne ne pouvait le juger par ce que Dieu l’aime. Si c’était celui là que Dieu n’aime pas il allait le frapper.  Qui a péché ? C’est Moïse. Dieu devrait frapper qui ?  Moïse.     Mais nous voyons ici que c’est Marie qui a été frappée. Je vous ai dit plus haut que si vous êtes aimé par Dieu et que vous péchez il ne calcule pas vos péchés. Prenons l’exemple sur Jacob et Esaü. Dans Romain 9 : 11 – 22 , Dieu dit : j’ai aimé Jacob et j’ai haï Esaü. Qui est Jacob ? Un voleur, un menteur, un adultère, un trompeur mais Dieu l’aime. Qui est Esaü, un travailleur, il est très sérieux selon les hommes et Dieu ne l’aime pas. De même vous les faux frères, faux prophètes, et faux pasteurs, faux docteurs, faux apôtres, parmi vous on peut trouver des gens sérieux, honnêtes. Mais Dieu vous refuse, il ne vous aime pas, malgré votre dévotion, votre honnêteté. Nous les saints nous pouvons commettre des erreurs mais nous sommes  toujours aimés par Dieu. Remarquons que les enfants d’Israël, avant qu’ils sortent de l’Egypte, Dieu leur a dit de dépouiller les Egyptiens. Selon Exode 3 : 20 – 22  et Exode 12 : 36 or si c’était les Egyptiens qui avaient dépouillé les Israélites   Dieu allait se fâcher contre eux. Vous nous jugez et qui vous a donné ce pouvoir pour nous juger ? Lisons Romain 14 : 10 – 14 Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? Ou toi pourquoi méprises – tu ton frère ?  Puisque nous comparaitrons tous devant le tribunal de Dieu. Car il est écrit ; je  suis vivant, dit-le Seigneur, tout genou fléchira devant moi et toute langue donnera gloire à Dieu. Pour lui-même. Ainsi chacun de vous rendra  compte à Dieu pour lui – même. Ne nous jugeons plus les uns  les autres ; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute. Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure. ‘’Nous savons que les faux frères critiqueront trop ce livre en disant que si c’est comme ça on peut tuer. Que  veut dire tuer ? Vous les faux frères vous tuez chaque jour. Lisons Jérémie  18 : 18 ‘’Et ils ont dit venez, complotons contre Jérémie ! Car la loi ne périra pas faute de sacrificateurs, ni le conseil faute de sages, ni la parole faute de prophètes ; venez, tuons le avec la langue, ne prenons pas garde à tous ses discours. Nous avons vu ici que tu peux tuer ton frère ou ta sœur par la parole. Vous les faux frères vous et vos femmes et vos enfants, vous tuez chaque jour. Vous faites les avortements, vous parlez mal contre les frères et sœurs, vous mentez et vous dites que cela n’est pas un péché, et si quelqu’un commet l’adultère vous le voyer comme un grand pécheur. Vous avez l’esprit des pharisiens.

Pouvez-vous respecter la loi à 100% ?   Lisons Jacques 2 : 10 ‘’Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement devient coupable de tous. En effet, celui qui a dit : tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi tu ne tueras point or si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi ‘’ les pharisiens peuvent tuer pour eux ce n’est pas un péché, mais quand on commet adultère c’est un grand péché pour eux, vous aussi vous enlevez les enfants dans le ventre de vos femmes et vous  vous dites que cela n’est point un péché. Et  si quelqu’un  vole l’argent, pour vous c’est un grand péché. Avec toutes les explications données dans ce livre, au lieu de vous repentir et revenir à la doctrine des apôtres, vous persévérez dans votre incrédulité c’est  l’enfer qui vous attend. Paul nous a dit dans Romain 7 : 7 – 25 que lui-même il pèche chaque jour. Jacques 3 : 2  dit que nous bronchons tous, mais vous les faux frères, vous vous croyez justes et vous accusez les saints. Or dans Romain 8 : 33 Paul nous dit : qui accusera les élus de Dieu, c’est Dieu qui justifie. Qui les condamnera, Christ est mort, bien plus il est ressuscité pour nous. Vous les faux frères, vous travaillez à la place du diable puisque c’est le diable qui est votre père qui vous a envoyés pour nous condamner, nous juger et nous accuser. Mais soyez sûr, vous serez surpris en vous voyant à l’enfer. Avec les mauvais actes que vous posez, Satan vous a aveuglés et vous ne voyez   pas vos  actes et il a ouvert vos yeux sur les actes des Saints. Quels sont les  actes que vous posez ? Je l’ai déjà dit et je le répète encore, vous faites des avortements, adultères, mensonges, les fausses factures, les fausses déclarations de douanes, fausses déclaration d’impôts, les jalousies, la haine,   la colère, les mauvaises pensées etc.… mais avec tout ça Satan vous a fermé les yeux pour voir vos propres pêchés, et  il a ouvert vos yeux sur les péchés  des saints. Or les saints ne pèchent pas. Si le salut est obtenu par les œuvres, qui peut être sauvé ? Personne. Nous l’avons dit plus haut que tous ont péché. Femmes et hommes, petits ou grands, riches ou pauvres. Regardons dans l’Ancien Testament, Tous les prophètes ont péché. C’est pourquoi  Jésus dit dans Jean 10 : 8 que tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ‘’ prenons l’exemple de notre père Abraham qui a donné sa femme a Pharaon,  Pharaon l’a couchée très  bien et c’est pour cela que Abraham est devenu très riche. C’est l’argent de la prostitution cela se trouve dans Genèse 12 : 10 – 20. Abraham est sauvé ? Es t’il un homme de Dieu ? Oui ! Par ce que ce n’est pas Pharaon qui l’a appelé mais c’est Dieu. Prenons encore un exemple sur David qui a tué 200 personnes pour doter sa femme selon 1 Samuel 18 : 22 David est t-il un homme de Dieu ?  Oui  C’est pour vous dire à vous les ennemis de la croix que vous mourrez dans vos péchés si vous ne vous repentez et croyez au sacrifice de Christ. Romain 4 : 4 – 8 ‘’Or, a celui qui fait une œuvre le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due et à celui qui ne fait point  d’œuvre, mais qui croit à celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à juste. Romain 11 : 6 ‘’ Or si c’est par  grâce  ce n’est plus par les œuvres ; autrement la grâce n’est plus  une grâce ; Et    si c’est par les œuvres, ce n’est pas une grâce. Vous voyez, vous les faux frères, vous êtes de grands sorciers. Si on vous demande l’homme est t-il sauvé par la loi ou par les œuvres, vous direz par la grâce. Que  veut  dire la grâce ? Une faveur imméritée. Mais toi faux frères, tu crois que l’œuvre que Christ a fait sur la croix n’est pas suffisant pour abolir  le péché et tu dis aux gens de se mettre à genoux pour confesser  le péché qui est  déjà  aboli  incrédule que tu es ce n’est pas un homme que tu rejettes, mais  le sacrifice de Christ sur la croix mais sois sûr que tu vas le rencontrer sur le chemin un jour.   Je suis régénéré   Tite 3 : 5 ‘’Il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions  faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit. Qu’il a rependu  sur nous avec abondance par Jésus  Christ notre sauveur, afin que justifiés par sa grâce, nous devenions en espérance, héritiers de la vie éternelle. ‘’ Romain 3 : 27 ‘’ où donc est le sujet de se glorifier ? Il est exclu. Par quelle loi ? Par la loi  des œuvres ? Non, mais par la loi de la foi. Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi ‘’ Vous les faux frères,  êtes vous plus forts que Paul ? D’abord parmi les 10 Commandements combien vous en respectez ?  Vous vous glorifiez  de quoi même ? Je crois que  vous  vous glorifiez de votre mort éternelle. Même dans l’Ancien Testament Dieu refusait les œuvres. Prenons l’exemple sur David, Saül et Goliath 1 Samuel 17 : 30. Nous avons vu ici que Saül a donné ses vêtements, un casque, une cuirasse, et l’épée. Nous remarquons que David ne peut marcher avec tous ces objets. Qu’est ce qu’il a fait, nous le voyons débarrassés de ces choses. Après s’être débarrassé ? Verset 40 David pris dans sa main son bâton et cinq pierres polies qu’il les mit dans sa gibecière. Il lança contre Goliath une pierre qui s’enfonça sur le font de Goliath et il tomba et mourus. Que signifie 1 Samuel 17 : 1 – 58 qui est Saül ?  Il représente les faux frères. Quoi représentent ces objets ? C’est  les œuvres de ces faux frères. Qui représentent David ? Nous les sauvés, Saints. Quoi représente la pierre ? Jésus Christ, Saint Esprit. Qui est Goliath le péché, le diable. Nous avons vu David se débarrasser des objets de Saül. Cela montre que les sauvés doivent se débarrasser des œuvres de la loi  et les laisser de côté. Comme David ne pouvait marcher avec ces objets, cela montre que les Saints, les vrais  croyants, Apôtres, pasteurs ne peuvent pas marcher avec les œuvres. Remarquons bien que Saül avait confiance dans ses objets. Ces Objets représentent la loi. David aussi avait confiance en la pierre et cette pierre représente la grâce, Jésus Christ selon Actes 4 : 11 ‘’Jésus est la pierre rejetée par vous qui bâtissez et qui est devenue la principale de l’angle’’ comme la pierre a tué Goliath, Jésus Christ aussi a tué le péché, la  loi. Nous avons vu qu’après cette victoire Saül était jaloux contre  David. De même les faux frères, pasteurs, faux docteurs faux frères, faux Apôtres sont jaloux contre nous les Saints. De même que Saül cherchait David pour le tuer, les faux frères  nous chercheront aussi pour nous tuer. Saül était charnel mais David était spirituel. David savait  ce qu’il faisait mais Saül était aveuglé. De même vous les  Saints qui lisez ce livre, débarrassez vous des œuvres de la loi. Mais vous les faux frères continuer à faire des jalousies contre nous et attachez vous a la loi .Sachez que comme Saül et ses enfants  sont morts un jour de même vous et vos enfants vous mourez un jour et vous irez en enfer. Remarquons que quand Saül porte ses objets il est à l’aise mais David n’est pas à l’aise quand il porte ces objets. De même si on prêche le salut par les œuvres, vous les faux frères vous êtes à l’aise pour écouter cela. Et vous aimez ça très fort. Mais nous les saints, nous avons la haine pour la loi et nous aimons la foi.

La loi a été donné à Israël pas à nous les païens   Ce qui me fait mal aujourd’hui, c’est la confusion doctrinale des faux frères qui pensent que Dieu nous a donné la loi. Or dans Psaume 147 : 19 – 20 Dieu a donné la loi à Israël mais non pas à nous les païens. PS 81 : 5 dit : c’est une loi pour Israël, des ordonnances du Dieu de Jacob. Vous tous qui aimez la loi plus que la grâce,  vous périrez  tous dans l’enfer. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous ne savez pas que nous sommes les enfants de la grâce pourquoi voulez – vous qu’on aime la loi comme vous ? Lisons nombres 21 : 6 – 9 ‘’ Alors l’Eternel  envoya contre le peuple des serpents brulants ; ils mordirent le peuple, et il mourut  beaucoup de gens en Israël. Le  peuple vint à Moïse et dit : nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi. Prie l’eternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple. L’Eternel dit à Moïse : Fais – toi un serpent brûlant et place le sur une perche ; quiconque aura été mordu, et le regardera conservera la vie. Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche ; et quiconque avait été mordu par un serpent et regardait le serpent d’airain, conservait la vie ‘’ Nous avons vu ici que les enfants d’Israël ont péché parce qu’ils ont mal parlé contre Moïse et l’Eternel. Dieu a envoyé les serpents brûlants pour les mordre. Il y a plusieurs personnes qui sont mortes. Ceux qui sont restés vivants disent à Moïse : prie l’Eternel afin qu’il chasse les serpents devant nous. Moïse pria l’Eternel et il lui demanda de faire un serpent d’airain et placé sur un bois. Celui qui sera mordu par les serpents brûlants et s’il regarde le serpent d’airain, il ne mourra point. Le serpent d’airain, représente Jésus Christ. Les serpents brûlants représentent les péchés, la loi. Nous avons vu ici que la pensée de l’homme et la pensée de Dieu ne sont pas les mêmes. Israël voulait que Moïse prie pour chasser les serpents brûlants.  Qu’est ce que ça veut dire : un pécheur qui regarde la croix de Christ sera sauvé.

Refuser la croix c’est l’enfer Mais vous les ennemis de la croix, vous ne voulez pas regardez la croix. C’est pourquoi vos péchés demeurent. Mais comme nous avons regardé la croix, nos péchés sont effacés en un jour. Lisons cela dans Zacharie 3 : 9  « car voici pour ce qui est de la peine que j’ai placée devant Josué, il y a sept yeux sur cette seule pierre. Voici je graverais moi – même ce qui doit y être gravé, dit l’Eternel des armées, et j’enlèverai l’iniquité de ce pays en un jour ». Plus de péché encore ? Dieu ne veut plus les œuvres. Jean 5 : 2 – 16 « nous avons vu un homme malade depuis 38 ans. Jésus alla vers lui, Il demande à l’homme : veux tu être guéri ? L’homme dit : Seigneur je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau  est agitée. Il ne savait pas que Jésus ne veut pas des œuvres mais la croyance. Jésus lui dit : lève toi prends ton lit et marche. Cela est un symbole du salut sans les œuvres. C’était un jour de sabbat, les pharisiens qui ont l’Esprit de la loi comme vous les faux frères,  faux prophètes, faux docteurs, vont commercer à l’accuser. Au lieu de remercier le Seigneur qui a guéri un homme le jour du sabbat, eux ils voient la transgression du Sabbat. Ils ne savent pas que c’est le maitre du Sabbat qui guérit cet homme et lui dit de la transgresser. C’est la même chose aujourd’hui, vous les faux frères, vous ne savez pas que c’est le maitre  de la loi qui nous a délivré et nous a dit de marcher sur la loi. Vous les faux frères, vous êtes comme prophètes de Baal. Ils ont crié du matin jusqu’au soir, ils ont pris les couteaux  pour se couper et faire des incisions. Ils ont travaillé jusqu’à l’épuisement, ils ont fait des œuvres mais en vain. Nous avons vu que Elie n’à point fais des efforts, mais le feu est descendu  pour consumer ses holocaustes. Selon 1 Rois 18 : 36 – 38. Cela montre que vous irez en enfer avec vos efforts. Lisons l’histoire de Joseph en prison. Genèse 40 : 1 – 14. Après ces choses, il  arriva que l’échanson et le panetier du roi d’Egypte offensèrent leur maître, le roi d’Egypte. Pharaon fut irrité contre ses deux officiers, le chef des échansons et le chef des panetiers et il les fit mettre dans la maison du chef de garde, dans la prison, dans le lieu où Joseph était enfermé. Le Chef des gardes les plaça sous la surveillance de Joseph, qui faisait le service auprès d’eux. Et ils passèrent un certain temps en prison. Pendant  une même nuit, l’échanson et le panetier du roi d’Egypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte. Joseph étant venu le matin vers eux les regarda et voici, ils étaient tristes. Alors il questionna les officiers du Pharaon qui étaient avec lui dans la prison de son maître, et il leur dit : Pourquoi avez-vous un mauvais visage aujourd’hui ? Ils lui répondirent : Nous avons eu un songe, et il n’y a personne pour l’expliquez. Joseph leur dit : n’est  ce pas à Dieu qu’appartiennent les explications ? Racontez moi donc votre songe. Le chef des échansons raconta son songe à Joseph et lui dit : Dans mon songe, voici il y avait un cep devant moi. Ce cep avait 3 sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa, et ses grappes donnèrent des raisins mûrs. La coupe de Pharaon était dans ma main. Je pris les raisins je les pressais dans la coupe de Pharaon. Et je mis la coupe dans la main du Pharaon. Joseph lui dit : en voici l’explication. Les trois sarments sont trois jours encore trois jours et Pharaon relèvera ta tête, et te rétablira dans ta charge. Tu mettras la coupe dans la main de Pharaon comme tu en avais l’habitude lorsque tu étais son échanson. Mais souviens toi de moi quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard : parle en ma faveur à Pharaon, et  fait mois sortir de cette maison. Car j’ai été enlevé du pays des Hébreux et ici même je n’ai rien fait pour être mis en prison. Le Chef des panetiers voyant que Joseph avait donné une explication favorable dit : Voici il y avait aussi dans mon songe, trois corbeilles de pain blanc sur ma tête et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au dessus de ma tête. Joseph répondit et dit : en voici l’explication. Les trois corbeilles sont trois jours encore trois jours et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi.

Ces deux hommes représentent les deux alliances   Te fera pendre à un bois et les oiseaux mangeront ta chair. Nous avons vu ici deux personnes qui sont dans la même maison qui eurent un songe le même jour chacun. Le songe de l’échanson c’est la vie et le songe du panetier c’est la mort. Nous avons vu que Joseph s’est attaché à celui qui donne la vie et s’est détourné de celui qui donne la mort. Joseph n’a pas dit à celui qui va mourir rappelle toi de moi mais à celui qui va vivre rappelle toi de moi. . De même ces deux hommes représentent l’ancienne Alliance et la nouvelle Alliance. La loi et la grâce. La foi et les œuvres. Comme ces deux hommes étaient dans la même maison, la loi et la grâce sont dans la même bible. La loi, les œuvres donnent la mort, et la foi donne la vie. De même vous les faux frères, les faux prophètes, les faux docteurs, les faux pasteurs qui pouvaient être dans la même église que nous, les Saints, mais la distinction c’est que nous allons nous accrochez à la vie et vous, vous vous accrocherez à la mort. Qu’est ce que le Chef des échansons à vu ? Il a vu un cep. Ce cep avait trois sarments : vous savez ce cep c’est la plante qui produit la vigne. Ce cep représente Jésus Christ selon Jean 15 : 1. Les trois sarments représentent les trois travaux de Christ dans la vie du croyant : La mort, l’ensevelissement et la résurrection. La coupe c’est le sang de Jésus Christ selon Math. 26 : 27. Pharaon représente le pécheur qui a accepte le sang de Jésus Christ. Le vin c’est la vie éternelle que Christ nous donne.

Voici ce que le panetier a vu :   1/ Trois Corbeilles qui signifient 3 jours   2/ des mets de toute espèce dans la corbeille la plus élevé. Ça représente le mélange doctrinal. La corbeille la plus élevée représente l’élévation : quelle élévation ? C’est celle des morts. Le 3e jour représente la mort, l’enterrement et la résurrection. Nous avons vu que cet homme a été  pendu sur le bois. Cela montre que le péché a été détruit sur la croix. Les trois corbeilles de pain blanc représentent le corps de Christ et le voilà parmi les mélanges des œuvres, c’est-à-dire la loi. Les oiseaux représentent, les âmes qui croient à la fausse doctrine, c’est-à-dire le salut par les œuvres. Vous les faux frères, vous avez l’esprit du panetier. Vous mélangez tout, vous parlez de Jésus qui est le pain de vie et vous ajoutez aussi les œuvres, l’enfer est grandement ouvert pour vous. Nous les saints, nous avons l’esprit du chef de l’échanson. Il n’y avait que le sang seul. C’est pourquoi le sang nous purifie, nous  sanctifie et nous justifie. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous savez pourquoi vous avez l’’esprit du chef des panetiers. Lisons Math. 13 : 18 – 22    ‘’vous donc écoutez ce que signifie la parole du semeur. Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume, et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur. Cet homme est celui qui a reçu  la semence le long du chemin. Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie, mais il n’a pas la racine en lui-même, il manque de persistance, et dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute. Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole et la rendent infructueuse. Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend, il porte du fruit et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente ‘’ qui est le semeur ? C’est nous les vrais apôtres, les Saints. Qu’est ce que la semence ? C’est l’évangile de la grâce. Qui est celui qui écoute la parole, mais il ne la comprend pas ? Ce sont les non croyants où les non prédestinés qui nous écoutent et qui refusent en même temps. Qui est celui qui a reçu la parole dans les endroits pierreux ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux apôtres. Si nous prêchons l’évangile de la grâce, dans un premier temps vous êtes contents, vous l’acceptez vite, vous dites que Oh ! C’est la vérité ? Mais comme votre fondement est satanique et diabolique, vous la rejetterez. Remarquez vous – mêmes que vous avez deux bouches. La même bouche qui dit que c’est la vérité et la même bouche qui dit que c’est faux. Cela est purement satanique et diabolique.

Les enfants de la loi   Celui qui a reçu la semence parmi les épines : c’est toujours vous les faux frères, sachez que les épines c’est la loi et les soucis de richesse c’est la loi. Ce n’est pas la richesse physique comme vous le pensez. Je vous ai dit dans mon 4ème livre intitulé « la marque de la bête ‘’666’’ » que tous les prédicateurs de la loi ont déjà reçu cette marque parce qu’ils n’ont pas l’esprit de Dieu mais l’esprit de la mort. C’est pour cela qu’ils aiment la mort plutôt que la vie. Quand ils lisent la Bible, ils ne voient rien d’autres que la loi, la mort. Il enseigne la marche dans l’esprit, c’est la loi qu’ils voient toujours. Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, ce sont les prédestinés pour le salut, Saints. Ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre c’est qui ? Si nous les vrais apôtres, Saints prêchons le vrai évangile, ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre, demeurent toujours dans la grâce et ne regardent pas à gauche et à droite. Ils ne regardent pas les œuvres. Ils ne s’assoient pas pour critiquer ou pour murmurer. Ils ne croient rien d’autre que le sang de Jésus. Ils ne regardent pas à l’œuvre d’un homme. Comment reconnaître ceux qui ont reçu la parole dans la mauvaise terre ? Lisons 1 Corinthiens 9 : 11 ‘’Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est ce que c’est une grosse affaire ? Si nous moissonnons vos biens temporels ? Lisons encore 1 Corinthiens 9 : 3 c’est là ma défense contre ceux qui m’accusent. Pour les faux frères, l’argent est un problème, la femme c’est-à-dire commettre un adultère, est une grosse affaire ; le mensonge est une grosse affaire. Mais la fausse déclaration des douanes, impôts n’est pas une grosse affaire ; les avortements, la corruption, les outrages, les animosités, les critiques, les jalousies, l’ingratitude, ne sont pas une grosse affaire. C’est pourquoi l’enfer les attend. Ils aiment accuser les gens, mais ils ne s’accusent pas eux – mêmes et cela est normal puisque leur maître qui est Moïse accuse les gens et les condamnent. Or  lui-même fait pire. Soyez sûrs, l’obscurité des ténèbres vous attend. Ils aiment murmurer, critiquer et condamner. Lisons Ephésiens 2 : 14 – 15 ‘’Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié  ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux, un seul homme nouveau en établissant la paix’’.

Nous sommes sauvés par la grâce et non par les œuvres   Ephésiens 2 : 8 ‘’Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres afin que  personne ne se glorifie’’. Galates 2 : 21 ‘’Je ne rejette pas  la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain‘’. Notez bien qu’avec tous les passages que nous vous avons montrés, vous les faux frères, vous ne pouvez jamais accepter ou aimer cela. Voici ce que vous aimez : lisons Colossien 2 : 20 « si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi comme si vous vivez dans le monde, vous impose t’-on ces préceptes : Ne prends pas, ne goûte, pas ne touche pas, préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes. Ils ont à la vérité une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire de l’humilité et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribue à la satisfaction de la chair ».     Les rebelles au sacrifice de Christ   Voici un autre passage que vous aimez 2 Timothée 3 : 1 – 9 ‘’Sache que dans  les derniers jours, il y aura des temps difficiles, car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traitres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence  de la piété, mais reniant  ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes là. Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce. Apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité de même que Jannes et Jambiès s’opposèrent à Moïse. De même ces  hommes s’opposent à la vérité, étant corrompus d’entendement, reprouvés en ce qui concerne la foi. Mais ils ne feront pas de plus grandes progrès, car leur folie sera manifeste pour tous, comme le fus celle de ces deux hommes‘’. De qui Paul parle ? Les sauvés en Jésus Christ ? Non, c’est vous les faux frères qui avez déjà reçus la marque de la bête ‘’666’’ dont il parle puisque Paul n’a pas reçu l’esprit de la confusion comme vous. Lisons Hébreux 6 : 4 ‘’Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au saint esprit, qui ont gouté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance. Puisqu’il crucifie pour leur part  le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie’’. Ce passage parle de qui ? C’est à vous les faux frères, faux prophète, faux apôtres, faux pasteurs. Qui est une fois éclairé ? C’est vous les faux frères, vous êtes les enfants du diable. Vous êtes éclairés de la grâce, le don céleste que vous avez goûté c’est toujours la grâce, Jésus Christ. Car dans Jean 3 : 16 Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle ». Mais sachez que celui qui ne croit pas, a la mort éternelle. Vous avez eu part au Saint Esprit c’est-à-dire le Saint Esprit nous a utilisé pour prêcher la grâce, mais comme la grâce n’est pas dans votre cœur, mais dans votre bouche, c’est pour cela que vous êtes retombés dans la loi. Cela montre que vous n’êtes pas des enfants de Dieu, mais des enfants de Satan. Si vous étiez des enfants de Dieu, vous allez prêcher la grâce, marcher dans la grâce, manger et boire dans la grâce et aimer la grâce. Regardez vous – mêmes que vous avez deux bouches aujourd’hui la bouche de la grâce, demain la bouche de la loi. Mais soyez sûrs, vous mourrez dans la loi. Puisque Hébreux 6 : 4 dit que vous ne pourrez plus revenir à la grâce. Mais quand vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous lisez ce passage, vous pensez que c’est quelqu’un qui croit en Christ, mais il ne respecte pas la loi de votre père c’est-à-dire les 10 commandements. Non votre croyance est maudite par Dieu. Si c’est ainsi, vous-mêmes, dans les 10 commandements vous respectez combien ?

Vous pêchez contre Christ, mais nous pêchons contre Moïse   Vous avez péché contre Christ en négligeant son sang ; comme les juifs avaient renié Jésus et ils ont demandé la libération de Barrabas. C’est le même esprit qui habite en vous et vous refusez la grâce et vous demandez la loi et ses œuvres. C’est pourquoi la colère de Dieu vient bientôt sur vous parce que vous n’avez pas la grâce. Vous tous qui vous mettez a genou pour confesser vos péchés vous crucifiez Christ à nouveau et comme votre père Moïse qui avait tapé le rocher deux fois vous avez vu que  Dieu est fâché contre votre père. Ce rocher était Christ. Tapé deux fois le rocher c’est montré que Christ doit souffrir et mourir deux fois. C’est pourquoi Dieu est fâché contre votre père. De même Paul dit dans Galates 2 : 16 – 17 ‘’Si nous étions aussi nous – mêmes trouvés pécheurs, Christ serait- il un ministre du péché ? Loin de là ! Vous voyez, vous les faux frères, faux prophètes, vous n’avez ni respect du sang de Jésus Christ ni pour sa mort, ni pour son ensevelissement et ni pour sa résurrection. C’est pourquoi, vous,  vos femmes et vos enfants, vous serez égorgés. Avez – vous vu dans l’Ancien Testament que Dieu a fait descendre KORE, avec DATHAN  et ABIRAM et leurs enfants, leurs femmes et tout ce qui leur appartient vivants dans le séjour des morts ? Ce qui leur appartient, c’est de même des faux frères qui avaient dénigré Paul, refusé la grâce qu’il prêchait et eux – aussi sont partis en enfer. Puisque Paul a dit dans 2 Timothée 2 : 17 – 18 qu’ils se sont détournés de la vérité, or vous le savez, la vérité c’est Jésus Christ, la grâce. Lisons 2 Pierre 2 : 20 ‘’En effet, si après s’être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ. Ils s’y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première. Car mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l’avoir connue, du Saint commandement qui leur avait été donné. Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai : Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier’’ l’Apôtre Pierre parle de quoi ? Le salut par la grâce ou bien vous pensez qu’êtres retirés des souillures du monde,  c’est le respect de la loi ou la foi au sacrifice de Christ sur la croix. C’est-à-dire avant tu étais voleur et maintenant tu ne voles plus ? Ou tu commettais l’adultère et maintenant tu ne commets plus ? Ou tu mentais et maintenant tu ne ments plus ? Tu faisais les fausses factures pour la douane et les impôts ? Et maintenant tu ne les fais plus ? Tu  escroquais les gens et maintenant tu ne le fais  plus ? Tu critiquais les gens et maintenant tu ne critiques plus ? Non c’est à vous les faux frères qu’il parle. Vous avez fait semblant que vous avez cru au Seigneur Jésus Christ et nous vous avons baptisé au nom de Jésus christ, mais comme vous êtes nés pour être détruits, vous retournez là où vous avez quitté : La loi et les œuvres. Si non comment vous pouvez croire que si quelqu’un commet l’adultère il ira à l’enfer ? L’adultère souille t’il le corps ou l’âme ? Le corps selon 1 corinthien 6 – 18. Paul dit que celui qui commet l’adultère pêche contre son propre corps. Mais vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous pensez que l’adultère souille l’Ame. C’est l’enfer qui vous attend. Pourquoi j’ai choisi l’adultère ou l’impudicité ? Par ce que pour vous les faux frères et faux docteurs ce sont les deux péchés capitaux. Et cela est normal vous avez le même esprit que vos frères pharisiens qui avait conduit la femme adultère vers Jésus pour la juger et la condamner à mort. Or ils ont laissé les collecteurs d’impôt comme Zachée, Mathieu qui travaillait au péage. Luc qui regarde les femmes nues chaque jour etc. Pour vous et eux ce n’est pas un péché, mais c’est seulement l’adultère et l’impudicité. Vous avez vu que la loi a condamné la femme à mort. Mais la grâce l’a rendue libre. C’est pour cela que Paul nous dit dans Galates 5 : 1 ; que c’est pour la liberté que Christ nous a affranchis que nous les saints nous disons demeurer fermes et nous ne devrons pas nous mettre sous la loi et ses œuvres. Le même esprit qui était sur KORE DATHAN et ABIRAN pour s’élever contre Moïse et le dénigrer. Nous avons vu le même esprit dans le Nouveau Testament  qui était avec les corinthiens pour s’élever contre Paul, le critiquer et le dénigrer et même jusqu’à renier son apostolat et son salut. Selon 1 Corinthiens 9 : 1 – 3 ; 2 Corinthiens 10 : 1 – 18 et 2 Corinthiens 11 : 1 – 33. Retournons dans 2 Pierre 2 : 20, pour vous expliquer quelques mots comme vaincus : Nous les saints nous sommes vainqueurs parce que nous demeurons dans la grâce, et vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous êtes vaincus parce que vous êtes retournés dans la loi. Vous avez l’esprit de l’enfer.

Jésus Christ ou Moïse, la voie de justice   La voie de justice : Pour nous les saints, la voie de justice ce sont les trois travaux de Christ, sa mort pour le péché passé, son ensevelissement pour les péchés présents et sa résurrection pour les péchés futurs. Mais pour vous les faux frères, faux prophète, faux docteurs, la voie de justice c’est : ne prend pas, ne goûte pas, ne touche pas, ne commets pas l’adultère, l’impudicité etc. Mieux valait pour vous n’avoir pas à nous écouter parler de la grâce et accepter qu’on vous baptise au nom de Jésus Christ. Notez bien votre baptême vous a servi à rien. Et votre foi est nulle. C’est à vous que Jude parle. Lisez Jude 4 : ‘’Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et seigneur Jésus Christ. Vous les faux frères, vous n’êtes pas des frères, mais vous vous nommez frères, vous êtes des glissés, vous devez quittez au milieu de nous les saints pour retourner à vos demeures qui est la loi. Nous demeurons fermes dans la grâce. C’est par la grâce que nous sommes sauvés, c’est pourquoi nous pouvons vous juger, vous parler mal, vous insulter et Dieu est content. Mais si vous nous jugez, parlez mal, ou insultez, Dieu est fâché contre vous. Vous êtes entrain de blasphémer contre Dieu. C’est pourquoi les enfants d’Israël peuvent tuer les autres peuples (Philistins) Dieu est content et si les Philistins tuent un Israélite Dieu est fâché. De même que si nous péchons, Dieu est content ; par contre si vous péchez Dieu se fâche contre vous parce que vous n’avez pas le sang du Seigneur Jésus Christ. Qui est le chien qui est retourné à ce qu’il a vomi ? C’est vous les faux frères, faux docteurs, faux prophètes qui avaient fait semblant de croire à la grâce et qui après vous retournez à la loi. Remarquons bien que vous n’êtes pas hommes mais un chien, homme animal. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, pourquoi vous nous jugez nous les hommes spirituels, or dans 1 Corinthiens 2 : 14 Paul dit que nous pouvons vous juger mais vous ne pouvez pas nous juger. Paul nous a mis en gardes contre vous. Philippins 3 : 2 ‘’Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde aux faux circoncis ‘’ qui est la truie lavée et qui est retournée dans le bourbier ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs qui êtes venus vous présenter devant nous et vous avez dit que vous avez cru au Seigneur et nous vous avons baptisé au non de Jésus Christ et vous avons présenté la grâce. Vous avez fait semblant d’accepter mais plus tard vous êtes retournés à la loi. C’est à vous que Jean dit qu’ils sont sortis du milieu de nous, ils n’étaient pas des nôtres, s’ils eussent été des nôtres ils seraient demeurés avec nous. Avertissement des Saints   1 Jean 2 : 19. Nous voudrons avertir les saints que si vous êtes avec des faux frères dans la même assemblée, restez tranquille attachés à la grâce ; tôt ou tard ils se sépareront de vous et c’est l’enfer qui les attend. De la même manière si les saints sont au milieu des faux frères, tôt au tard ils les quitteront pour rejoindre leurs propres frères qui sont les saints. Je sais que plusieurs faux frères, faux prophètes, faux apôtres,  faux pasteurs liront ce livre et comme l’esprit de la loi est dans leur cœur, ils diront que j’autorise ou je légalise le péché, hypocrites que vous êtes, ce que vous faites, c’est moi qui vous ai dit de la faire ? Vos femmes sont tombées enceintes et vous avez enlevé la grossesse disant que vous ne voulez plus des enfants, vous vendez les pièces détachées et vous fraudez la douane, vous faites des affaires louches avec vos clients. Vous faites  des fausses déclarations de douanes et d’impôts, des fausses factures, la corruption. Vous diminuez l’âge de vos enfants pour les inscrire à l’école, vous diminuez vos âges pour continuer à travailler dans la fonction publique et éviter l’admission à la retraite. Vous corrompez l’administration pour accélérer vos dossiers c’est-à-dire Passeport, carte d’Identité Nationale, acte de naissance de vos enfants, tout ça là, est ce moi qui vous ai dit de le faire ? Vous ne voulez pas vous repentir pour accepter la grâce, c’est l’enfer qui vous attend. Paul sait ce qu’il dit, mais vous les faux frères, vous ne comprenez rien de ce que Paul dit et vous avez raison par ce que vous n’avez pas reçu l’Esprit de la compréhension pour comprendre la pensée de Paul. Je vous ai dit plus haut que dans Romain 3 : 19 et 1 Timothée 1 : 7 Paul a dit que la loi ne parle pas aux justes, mais à vous les pécheurs comme vous n’avez pas le sang de Jésus tous péchés cités par Paul sont sur vous. Nous les Saints, nous sommes revêtus du Saint Esprit, nous avons revêtu Christ. Or vous avez revêtu Moïse, le diable. Si nous vivons dans la chair nous marchons par la foi au fils de Dieu qui nous a aimés et s’est livré pour nous selon Galates 1 : 20. Nous portons les marques de Jésus Christ selon Galates 6 : 17. Qui sont ces marques ? La repentance le baptême d’eau au nom de Jésus Christ pour le pardon de nos péchés et la réception du Saint Esprit.  Que Dieu nous aide à demeurer dans la doctrine des apôtres sans en ajouter ni en retrancher. A bientôt sur les autres thèmes. L’Eglise de Centrafrique vous salue. Ainsi que le frère Gilbert N’GANGA que la grâce du Seigneur Jésus Christ se répande sur vous abondamment.

LIVRE II

LA FAUSSE DOCTRINE SUR LA GRÂCE

Que veut dire la doctrine ?

C’est un enseignement.

Lisons 1 Timothée 6 : 3 ‘’ Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité et croyant que la piété est une source de gain’’. Qui sont ceux qui enseignent la fausse doctrine ? C’est vous les faux frères, faux apôtres, faux prophètes, faux docteurs ; qui refusez la doctrine des apôtres qui est le salut par la grâce et vous vous attachez au salut par les œuvres de la loi. Ici la piété c’est Jésus-Christ crucifié vous êtes enflés d’orgueil au lieu de prêcher Jésus-Christ mort enseveli et ressucité, vous prêchez Moïse. En prêchant Moïse, vous prêchez la mort aux gens, et cela c’est un poison mortel, mais vous avez raison parceque vous êtes prédestinés pour les faux, c’est pour cela que vous lisez les livres, de Paul et nous, et vous refusez de vous attacher à Christ. Si vous aimez Moïse c’est que c’est Dieu qui vous a donné l’esprit de mort. Prenons quelques mots comme : ‘’ maladie des questions oiseuses’’, et des ‘’ disputes de mots ’’, l’envie, les querelles, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement’’. Que veut dire l’apôtre Paul dans ce passage ?
Il parle avec vous les faux frères, faux prophètes, faux Pasteurs, faux Docteurs. Si vous êtes parmi les saints vous ne pouvez jamais acceptér la vérité qui est l’évangile de la grâce et vous vous lèverez un jour pour créer des problèmes, des discussions, querelles sur le non respect de la loi de votre père qui est Moïse. Parceque vous êtes avocats de Moïse, voici les problèmes que vous pouvez soulever.

Et toi tu ne pêches plus ?

Ah ! Tel frère a commis l’adultère, nous allons quitter l’église, tel frère a escroqué il faut le mettre en dehors de l’église. C’est pour cela que vous avez crée la discipline pour sanctionner ceux qui n’obéïssent pas à la loi de votre père Moïse. Or, si quelqu’un refuse la grâce qui est la loi de Christ, vous l’aimez très fort. Pour vous il n’a commis aucun péché. On peut quitter l’église pour quelle raison ? En raison de la fausse doctrine. C’est-à-dire que vous êtes dans un lieu où on prêche la fausse doctrine, vous devez quitter rapidement. Mais on ne quitte pas l’église parceque un frère ou une sœur a commis l’adultère, ou a volé ou a escroqué. Si tu quittes l’église où vas-tu trouver une qui ne commet pas l’adultère, qui ne vole pas, qui n’escroque pas ? Tous ces péchés sont les péchés de la chair. Et si vous êtes dans un lieu qu’on vous prêche la loi , et ce prédicateur aveugle vous fait croire qu’il est sans faute en ce qui concerne la loi ; c’est-à-dire qu’il respecte la loi 100%, quittez vite ce sorcier. Il est enflé d’orgueil, c’est l’esprit de l’enfer qui habite en lui.
Romain 16 : 17 ‘’Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui cause des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Eloignez-vous d’eux car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre, et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples ‘’. Vous les faux frères, faux prophètes et faux Docteurs, pourquoi vous causez des scandales et des divisions quand on vous prêche la grâce ? ou lorsque quelqu’un marche dans la grâce ? Et que vous ne causez pas de scandales et des divisions si quelqu’un marche dans la loi ? Vous le trouvez normal, que marcher dans la loi où prêcher la loi c’est normal et c’est la vérité pour vous ?
Vous avez toujours raison parceque vous avez réçu un héritage venant de votre père Moïse, la loi et cela est votre propre nature à laquelle il ne faut jamais toucher, et si on le touche, la loi, vous rougissez et vous devenez un serpent vénimeux prêt à mordre. C’est pourquoi je vous ai dit dans mon cinquième livre intitulé l’évangile renversé, que vous avez une double bouche : la bouche de la loi et la bouche qui fait semblant de parler de la grâce. C’est la fausse doctrine et l’enfer vous attend si vous ne vous repentez.
2 Pierre 2 : 1 ‘’ Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront les sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine. Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux, par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen des paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation et dont la ruine ne sommeille point’’.
Prenons quelques mots ‘’ ici reniant le Maître qui les a rachetés’’. Qui est ce Maître ? Jésus-Christ, il nous a rachetés avec quoi ? Son propre sang. Mais vous les faux frères, faux prophètes vous l’avez renié qu’il soit votre maître, et vous préfèrez Moïse. Vous prenez l’Apôtre Paul et nous qui vous prêchons la grâce pour vos ennemis. Et vous soulevez vos frères, qui ont l’esprit de la loi contre nous. Parceque quand nous prêchons la grâce cela vous fait mal aux oreilles. Soyez sûrs, la colère de Dieu descendra bientôt sur vous ; vous tous qui refusez la grâce.
Lisons 2 Timothée 4 : 1 ‘’ Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine’’ qui sont ces hommes là ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs. Le Saint-Esprit nous avertit que vous ne supporterez pas la sainte doctrine, quelle est la sainte doctrine ? L’évangile de la grâce, c’est à dire le péché est aboli selon Hébreux 9 : 26, par le sacrifice de Christ. Mais vous ne pouvez pas le supporter. Parceque vous êtes les enfants de satan puisque votre Maître satan est en colère quand nous prêchons que le péché est aboli par le sacrifice de Jésus-Christ sur la croix et comme vous avez son esprit il se fache et vous vous fachez aussi.

Ta femme et tes enfants sont plus importants que la grâce ?

Vous donnez les faux raisonnements que si j’accepte cet évangile qui est l’évangile de la grâce ma femme va me tromper ou mon mari va me tromper et que mes enfants vont vivre dans une vie de prostitution. Cela est la pensée satanique et diabolique. Tu vois que tu es attaché au mariage qui est l’œuvre de la chair plus que le salut de ton âme. ‘’Ayant la demangeaison d’entendre des choses agréables’’. Quelles sont les choses agréables ? Et qui sont ceux qui veulent les entendre ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs ; voici les choses agréables que vous aimez entendre depuis que je me suis marié je n’ai jamais trompé ma femme Alléluia ! Amen ! J’étais voleur maintenant je ne vole plus Alléluia ! Amen ! Je buvais mais maintenant je ne bois plus Alléluia ! Amen !, je commettais l’adultère maintenant je ne commets plus Allélua ! Amen ! Et vos Maîtres qui se sont déguisés en pasteurs, apôtres et hommes de Dieu, viennnent vous prêcher ainsi, ni les fornicateurs ni les menteurs, ni les voleurs ni les cupides ne peuvent hériter le royaume de Dieu et vous dites Alléluia ! Amen ! Et quand l’apôtre Paul et nous ses imitateurs venons vous prêcher que le sang de Jésus Christ est au dessus de tous ces péchés corporels, parce que le corps n’est pas encore sauvé et que c’est l’esprit qui est sauvé vous demeurez toujours sauvé parce que vous avez le sang de Jésus, et que le sang de Jésus-Christ dépasse tous les péchés cités. Vous les races de vipères, vous soulevez le peuple contre nous et vous dites que nous péchons et nous soutenons le péché et vous dites au peuple que nous avons le problème de la chair et vous enseignez que ceux qui s’attachent aux œuvres de la chair ou qui marchent selon la chair ne verront jamais Dieu en citant Romain 8 : 7-13, or vous n’avez pas le saint-esprit pour compendre ce que l’apôtre Paul parle dans ce passage. Pour vous, marcher dans la chair c’est quelqu’un qui commet l’adultère, qui vole, qui ment, qui se met en colère, mais pour l’apôtre Paul et nous les sauvés, marcher dans la chair c’est quelqu’un qui est attaché à la loi.
Ephésiens 4 : 11-15 ‘’ Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme Pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps du Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du fils de Dieu, à l’état d’homme fait à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séductions, mais que professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef Christ. Dieu a établi dans l’église premièrement les apôtres, quels apôtres ? Les vrais apôtres, comme Paul, Pierre, Jean, Jacques et nous qui avons l’appel comme eux. Notez bien, vous les faux frères, faux apôtres, les soit disant hommes de Dieu, nous vous avons amené l’évangile de la grâce au lieu de rester attachés a cela, vous le refusez et vous soulevez le peuple contre nous. Ce n’est pas Dieu qui vous a appelés mais satan, et votre fin c’est la perdition. Paul dit ici que les cinq ministères ont été établis pour le perfectionnement des saints afin que vous ne soyez pas des enfants flottants, emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction. Vous les saints, vous devez rester attachés à l’enseignement de Paul et nous. Ne vous laissez pas séduire par quelque soit disant hommes de Dieu ‘’ s’ils étaient des hommes de Dieu, ils auraient prêché le même évangile que les apôtres de Jésus Christ.

Lisons 2 Corinthiens 11 : 13-15 ‘’ Ces hommes – là sont des faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ, et cela n’est pas étonnant puisque satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres. Remarquons ici que l’apôtre dit qu’ils sont les apôtres de satan et des ouvriers trompeurs. Ils vous trompent et veulent vous renvoyer à la loi. Comme le serpent qui se trouve en eux. Et comme Adam et Eve ont accepté la séduction de satan, ils sont devenus pécheurs, de même, si vous acceptez leur séduction vous devenez pécheurs comme eux.
Actes 20 : 28 ‘’ Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, et qu’il s’élevera du milieu de vous les hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux. Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n’ai cessé nuit et jour d’exhorter avec larmes chacun de vous. Et maintemant je vous recommande à Dieu, et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l’héritage avec tous les sanctifiés’’. Il s’élevera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses. Qui sont ces hommes là ? C’est vous les faux frères, faux apôtres, faux docteurs. Et nous les saints, nous devons toujours rester attachés à la grâce et non à la loi qui provoque la colère de Dieu. Notez bien qu’ils sont au milieu de nous et c’est à eux que Jésus avait dit : ’’ Quand le propriétaire du champ a semé le vrai grain, l’ennemi est venu la nuit pour semer l’ivraie’’. Et comme le jour de récolte, l’ivraie doit être brûlée, c’est ainsi que vous serez brûlés dans le feu. Vous qui croyez que Jésus –Christ n’a pas fini avec le péché et vous le crucifiez encore par votre incrédulité. Vous périrez tous dans le feu éternel. Il n’y a pas de pardon pour vous sur cette terre ci et même dans les siecles à venir. Paul dit ici que le Saint –Esprit nous a établis évêques et qu’il a racheté l’église par son sang. Le sang de qui ? Jésus-Christ et non le sang de Moïse. Le sang de la grâce et non le sang de la loi.

La marche dans la foi pas dans la loi

Colossiens 2 : 4-8 ‘’ Je dis cela afin que personne ne vous trompe par des discours séduisants. Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre foi en Christ. Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, étant enracinés et fondés en lui et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâce. Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Que veut dire par des ‘’discours séduisants’’ ? L’enseignement de la loi et non de la grâce. Vous les faux frères, faux prophètes, faux apôtres, faux docteurs, avez- vous vu que Paul a préché la loi aux gens leur disant de demeurer dans la loi et de marcher dans la loi ? Non ! Mais il a toujours dit de demeurer dans la grâce. Quelles sont les instructions qu’il a données ? La foi, la grâce, mais quelles instructions vous donnez, vous les enfants du diable ? La loi, les œuvres. C’est pourquoi vous mourrez dans votre incrédulité.
La bible dit dans Hébreux 10 : 18 ‘’ Or là où il y’a pardon des péchés, il n’y a plus offrande pour le péché et vous les enfants de satan vous dites que là où il y’a pardon du péché il y’a toujours confession. Vos noms sont écrits dans le livre de la loi, la mort, or nous les saints, nos noms sont inscrits dans le livre de l’agneau, la vie éternelle.
Hébreux 13 : 7- 8 ‘’ Souvenez –vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu. Considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Ne vous laissez pas entrainer par des doctrines diverses et étrangères ; car il est bon que le cœur soit affermi par la grâce et non par les aliments qui n’ont servis de rien à ceux qui s’y sont attachés’’. Prenons : ‘’ imittez leur foi ‘’ et non leurs œuvres de la loi. Toujours la foi. Quelles sont les doctrines étrangères ? C’est toujours la loi. Lisons Colossiens 2 : 20 – 23.
Les armes de la grâce et non de la loi

Lisons Ephésiens 6 : 10-17 ‘’ Au reste fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute puissante, revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable, car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde des ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C’est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans les mauvais jours, et de tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture, revêtez la cuirasse de la justice, mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’évangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflâmmés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit qui est la parole de Dieu’’. De quoi parle l’apôtre Paul ici ? Des armes spirituelles des élus. Notez-bien les armes spirituelles et non les armes charnelles. Les armes de la grâce et non les armes de la loi de Moïse, la vérité pour nous les saints, la vérité c’est Jésus-Christ selon Jean 14 : 6 mais pour vous les enfants maudits par Dieu, pour vous la vérité c’est Moïse sans verset. Ayez à vos reins la vérité pour ceinture. 
Lisons 1 Pierre 1 : 13 ‘’ c’est pourquoi ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée lorsque Jésus –Christ apparaîtra ‘’ Luc 12 : 35 que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées. Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera. Heureux ces serviteurs que le maître à son arrivé, trouvera veillant.
Esaïe 59 : 17’’ Il se revêt de la justice comme une cuirasse et il met sur sa tête le casque du salut, il prend la vengeance pour vêtement et il se couvre de la jalousie comme d’un manteau’’. Tous ces versets là parlent de qui ? Jésus-Christ et non Moïse votre maître. Je sais que vous aimez votre maître Moïse mais ces versets ne parlent pas de la vérité physique. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous devez déposer la bible de côté et prendre la houe pour cultuver en brousse. C’est là votre travail sinon Dieu ne vous a pas appelés et il ne vous connaît pas non plus. Si vous refusez et vous prenez ce passage pour tromper les gens que Paul parle de la vérité entre frères, et sœurs, entre homme et femme, vous périrez tous dans le feu éternel. Si c’est la vérité physique que vous pensez, vous les faux frères, faux prophètes, faux apôtres, vous dites la vérité physique comme vous l’imaginez ? Alors vous ne devez pas enseigner. Je déclare au nom de Jésus-Christ que votre enseignement est maudit par Dieu puisqu’il est satanique et diabolique. Pour vous les faux frères, faux apôtres, faux pasteurs, la justice c’est Jésus-Christ ou c’est votre père Moïse ? Pour nous les saints c’est Jésus-Christ, la grâce, mais pour vous c’est Moïse, les œuvres et la mort, qu’est ce que l’évangile de paix ? La mort, l’ensevelissement et la réssurection de Jésus-Christ.
Ephésiens 2 : 14 ‘’ Car Christ est notre paix. La paix ici pour nous c’est Jésus-Christ, la grâce, mais pour vous la paix c’est Moïse. La foi, ici c’est la foi en Jésus-Christ pour nous les saints, mais pour vous les rebelles c’est la foi en Moïse, La loi. 1 Théssalonicien 5 : 8 ‘’ Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité et ayant pour casque l’espérance du salut.
Tout ce que nous venons de citer c’est Jésus-Christ, nous les sauvés nous donnons gloire à Jésus-Christ mais vous les perdus vous donnez gloire à Moïse, satan. Et l’épée de l’Esprit qui est la parole, quelle parole il s’agit ici ? Parole de la grâce et non parole de la loi.
Parlons de la fausse doctrine. Tout ce qui concerne la loi et ses œuvres ne peuvent plus être enseigné aux saints, mais la foi et la grâce seules leur suffisent. Lisons 1 Rois 11 : 4 a l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d’autres dieux ; et son cœur ne fut point tout entier à l’Eternel, son Dieu, comme l’avait été le cœur de David, son père. Salomon allait après Astarté divinité des sidoniens, et après Milcom l’abomination des Ammonites. Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, et il ne suivit point pleinement l’Eternel, comme David son père. Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Emosch, l’abomination de Moab et pour Moloc, l’abomination des fils d’Amon. Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux. ‘’ Nous avons vu que Salomon a laissé l’ancienne adoration et a fabriqué des idoles pour adorer, il a laissé le Dieu d’Israël pour s’attacher à Baal. Il a bâti les hauts lieux pour les dieux étrangers et cela a entraîné tout Israël dans la fausse doctrine c’est à dire fausse adoration.

Vous avez ces deux esprits

Lisons encore 1 Rois 12 : 26-32 « Jéroboam dit en son cœur ; le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David. Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l’Eternel, le cœur de ce peuple retournera à son Seigneur, à Roboam, roi de Juda et ils me tueront et retourneront à Roboam, roi de Juda. Après s’être consulté ; le roi fit deux veaux d’or, et il dit au peuple : Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem ; Israël, voici ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte. Il plaça l’un de ces veaux à Béthel et il mit l’autre à Dan. Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l’un des veaux jusqu’à Dan. Jéroboam fit une maison de hauts lieux et il créa des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n’appartenant point aux fils de Lévi. Il établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête qui se célébrait en Juda et il offrit des sacrifices sur l’autel. Voici ce qu’il fit à Bethel afin que l’on sacrifiât aux veaux qu’il avait faits. Il plaça à Bethel les prêtres des hauts lieux qu’il avait élevés. Nous avons vu ici deux grands Rois en Israël, le Roi Salomon et Jéroboam. Ils ont changé la doctrine que Dieu avait prescrite à Moïse. Dieu a dit tu n’auras point d’autres dieux devant ma face, et Salomon dit tu auras un autre dieu devant ma face. Jéroboam dit : C’est assez longtemps que vous montez à Jérusalem pour adorer le Dieu d’Israël maintenant je ferai l’adoration ailleurs. Nous avons vu ici qu’il a fabriqué deux dieux et il dit Israël, voici ton Dieu qui t’a fait sortir du pays d’Egypte, allez y l’adorer sachez que Israël ne savait pas que cette adoration est fausse et que c’est Jéroboam lui-même qui a fabriqué son adoration. De même l’esprit de ces deux dieux se trouve dans le nouveau Testament.
Lisons Apocalypse 19 : 20 ‘’ Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquelles il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu de soufre. ‘’
Ces deux dieux que Salomon et jéroboam on fabriqué pour changer la vraie adoration que Dieu a donné à Moïse ? C’est l’esprit de ces deux dieux qui est dans le nouveau Testament : La bête et le faux prophète. Jean dit que comme nous avons appris qu’un antéchrist vient, maintenant il y a plusieurs antéchrists.

Si vous étiez de Dieu, vous demeurez dans la grâce

1 Jean 2 : 19 ils sont sortis du milieu de nous mais ils n’étaient pas des nôtres, car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous, ne sont pas des nôtres. Nous pouvons voir l’esprit de ces deux dieux qui sont entrés dans le cœur d’Hyménée et Philète pour s’opposer à l’apôtre Paul.
Lisons 1 Timothée 1 : 18 ‘’ Le commandement que je t’adresse, Timothée, mon enfant, selon les prophéties faites précédemment à ton sujet, c’est que d’après elles, tu combattes le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l’ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi. De ce nombre sont Hyménée et Alexandre, que j’ai livrés à satan, afin qu’ils apprenent à ne pas blasphémer‘’. Nous avons vu l’esprit de la bête et le faux prophète sur : Hyménée, Philète et Alexandre qui se sont détournés de la vérité et ils ont fait naufrage par rapport à la foi. Qui sont ces trois hommes ? Ce sont les amis de Paul ; Paul a prêché la bonne nouvelle, c’est à dire, la mort de Jésus-Christ pour le péché passé, son ensevelissement pour le péché présent et sa résurrection pour le péché futur. Ces trois hommes sont venus se présenter devant Paul disant qu’ils ont cru au Seigneur, Paul les a baptisés au nom de Jésus-Christ et comme ils sont prédéstinés pour aller en enfer, au lieu que l’Esprit descend sur eux c’est l’esprit de l’antéchrist qui est venu s’installer en eux et ils se sont levés contre Paul. Que l’enseignement de Paul est faux, on doit retourner à la loi. Notez bien au commencement de l’œuvre, ils ont dit aux gens que Paul était un vrai serviteur de Dieu, que c’est encore les mêmes bouches qui disent que Paul n’est pas serviteur de Dieu et ils veulent détourner les gens de la foi vers Moïse, la loi. C’est pourquoi Paul dit qu’ils ont fait naufrage par rapport à la foi. Voici encore l’exemple sur les sept diacres choisis dans Actes 6 : 1. Nous voyons que parmi ces diacres un était possédé par ce même esprit de l’antéchrist, il s’agit de Nicolas. Il était avec les sept, il parlait de Jésus-Christ, et tous pensaient qu’il était sauvé, or c’est un démon incarné en personne. Il s’est levé parmi les sept pour entraîner plusieurs personnes dans sa doctrine. 
Lisons Apocalypse 2 : 6 ‘’ tu as pourtant ceci, c’est que tu hais les œuvres des nicolaïtes, œuvres que je hais aussi ‘’. La doctrine de Nicolas était maudite par Dieu. Quelle est donc cette doctrine ? On est sauvé par la grâce mais il faut faire un effort pour obeïr à la loi pour que le salut soit complet. La foi sauve mais on doit la compléter par la loi. Et que si quelqu’un dit qu’il est sauvé et qu’il ne respecte pas 100% la loi, il n’est pas sauvé. C’est pour cela que Nicolas a commencé à dénigrer l’apôtre Pierre, Jean, Jacques en disant aux autres que Pierre, Jean et Jacques ne sont pas des vrais hommes de Dieu, ils ne respectent pas la loi que Dieu a donné à Moïse. Et il a entraîné du monde avec lui. C’est pour cela que Dieu a révélé à Jean sur cette doctrine diabolique et satanique.

Vous avez l’esprit de Nicolas

De même aujourd’hui, nous passons dans les pays pour prêcher la mort, l’ensevelissement, et la résurrection de Jésus-Christ, il y a plusieurs qui nous écoutent et sont baptisés par nous, mais tôt ou tard, ils s’éleveront contre nous disant que nous ne sommes pas sauvés, et nous ne sommes pas les vrais serviteurs de Dieu. Et que ce sont eux qui sont les vrais serviteurs. Ils renieront la foi et rameneront les hommes à la loi de Moïse, comme Nicolas. Nous avons vu Paul livré Hyménée, Philète et Alexandre à satan, nous aussi au nom de Jésus-Christ vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs vous êtes livrés à satan. Nous avons vu l’esprit de jalousie avec Jéroboam qui dit, si le peuple adore à Jérusalem, il se détournera de lui pour s’attacher à Roboam. Il a complétement détourné la vraie adoration qui devrait être faite à Jérusalem, il a détourné le peuple pour le ramener à Béthel. De même, vous les faux frères, faux prophètes, faux pasteurs, vous avez détourné le peuple à Moïse, la loi, or vous le savez vous –mêmes que l’adoration devrait être faite à Christ seul. C’est à vous que Paul avait dit dans Philippiens 1 : 14 – 18, Lisons ce passage : ‘’ et la plupart des frères dans le Seigneur, encouragés par mes liens, ont plus d’assurance pour annoncer sans crainte la parole. Quelques uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute ; mais d’autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes. Ceux –ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l’évangile, tandis que ceux là, animés d’un esprit de dispute, annoncent Christ par des motifs qui ne sont pas purs et avec la pensée de me susciter quelque tribulation dans mes liens. Qu’importe, de toute manière que ce soit pour l’apparence, que ce soit sincèrement, Christ n’est pas moins annoncé : je m’en réjouis et je m’en réjouirai encore. ‘’ Qui sont ceux là qui prêchent Christ par envie et par l’esprit de dispute ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux apôtres, vous avez l’esprit de Jéroboam et Nicolas. Au lieu de demeurer dans la doctrine des apôtres, vous laissez cette doctrine qui est la grâce, vous faites la promotion de la loi, votre enfer est grandement ouvert. Qui est mort pour nous ? C’est Jésus-Christ où Moïse ? Pour vous les faux frères c’est Moïse, la loi comme Jéroboam a trouvé un motif pour ramener l’adoration à Béthel, vous aussi, vous trouverez un motif pour ramener les hommes à Moïse, la loi. Voilà votre motif : on est sauvé par la grâce mais si on prêche l’abolition du péché, les gens vivront beaucoup dans le péché. Il faut un peu la loi, là ils auront la crainte. Ces pensées sont sataniques et diaboliques. Comme Jérobaom avait dit au peuple d’Israël, voici ton Dieu qui t’a fait sortir du pays d’Egypte ; de même vous les faux frères, faux prophètes, vous dites aux gens voilà la loi qui peut vous sauver. Au lieu de ramener les gens à la doctrine des apôtres, vous les ramener à Moïse, la loi.

Dieu est fâché contre vous

Or la Bible dit que la loi produit la colère de Dieu Rom 4 : 15 c’est pour cela que chaque jour Dieu est faché contre vous. Comme Nicolas était parmi les sauvés et faisait semblant pour faire l’œuvre avec les autres, vous ausi, vous faîtes semblant de travailler avec nous, mais c’est à la fin que l’on vous reconnaîtra. Comme Nicolas a crée sa propre doctrine, vous aussi vous créerez votre fausse doctrine pour entraîner plusieurs.
Remarquons que Nicolas était choisi dans l’Eglise selon Actes 6 : 1 il était diacre simple et un jour il s’est levé par l’orgueil pensant qu’il a été appelé par Dieu plus que Pierre et Jean, comme c’est le même esprit qui habite en vous, vous vous lèverez un jour pour vous proclamer hommes de Dieu, pasteurs, apôtres, docteurs, prophètes. Mais comme Nicolas ne fait aucun cas de Pierre et Jean. C’est de la même manière que vous vous comporterez à notre égard. Jésus avait dit dans Mathieu 7 : 15 lisons : ‘’ Gardez –vous des faux prophètes, ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à travers leurs fruits, cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte des mauvais fruits, un bon arbre ne peut porter des mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bon fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. ‘’ Le fruit ici c’est quoi ? C’est la doctrine qu’ils prêchent et quelle doctrine ? La loi, Jésus veut dire que tout vrai chrétien, pasteur, docteur, prophète, évangéliste doit prêcher la grâce et marcher dans la grâce. Celui là représente le bon arbre. Pour comprendre ça il faut retourner dans Genèse 2 : 9 lisons ‘’ Eternel Dieu fit pousser des arbres de toute espèce, agréable à voir et bon à manger et l’arbre de la vie au mileu du jardin et l’arbre de la connaissance du bien et du mal ‘’ Jésus avait parlé tout à l’heure d’un bon arbre et d’un mauvais arbre. Ces deux arbres sont les deux alliances, l’ancienne alliance et la nouvelle alliance, l’arbre de la connaissance du bien et du mal représente ici satan, la loi. L’arbre de vie représente Jéus-Christ, la grâce. Jésus dit encore vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Pour vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, faux pasteurs, comme vous lisez ce passage vous pensez que le fruit ici c’est le comportement ou le respect de la loi de votre père Moïse. Or cela est faux vous ne pouvez pas porter de bons fruits, c’est-à-dire vous ne pouvez pas aimer la grâce jusqu’au bout parceque l’Esprit de la grâce n’habite pas en vous.

Dieu nous interdit de nous soumettre à la loi

Remarquons que Dieu avait interdit l’abre de la connaissance du bien et du mal, et il dit le jour où vous en mangerez vous mourez, cela montre que l’arbre de la connaissance du bien et du mal tue. De même la loi tue. C’est pour cela que vous êtes morts spirituellement vous les adorateurs de la loi. Lisons Apocalypse 3 : 1 Ecris à l’ange de l’Eglise de Sardes ; voici ce que dit celui qui a les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles : je connais tes œuvres, je sais que tu passes pour être vivant et tu es mort, sois vigilant et affermis le reste qui est près de mourir ; je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. Rappelle toi comment tu as reçu et entendu et garde et repens – toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. Cependant tu as à sardes quelques hommes qui n’ont pas souillé leurs vêtements, ils marcheront avec moi en vêtements blancs, ‘’ parcequ’ils en sont dignes ‘’. Tu passes pour être vivant.
Pour être vivant il faut manger l’arbre de vie qui est Jésus-Christ, c’est-à-dire il faut aimer la grâce, marcher dans la grâce, manger dans la grâce et boire dans la grâce. Mais tu es mort parce que tu as mangé l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu sais que c’est la foi qui sauve, mais tu n’a pas l’Esprit de la grâce en toi pour le prêcher et le vivre, aujourd’hui tu es dans la loi, demain tu veux être dans la grâce, c’est un mélange doctrinale. Tu es mort et c’est l’enfer qui t’attend. Le reste qui est près à mourir ; qui sont ceux-là ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux pasteurs et docteurs ; sachez que Nicolas était l’un des diacres mais il était mort. Et il a entraîné les autres qui n’étaient pas morts, et il les a tués. Et comme Pierre, Jean et Jacques étaient vivants il ne pouvait pas les aimer, c’est pourquoi il parlait mal contre eux et soulevait le peuple contre eux, disant que la foi seule n’est pas suffisante pour être sauvé, mais il faut obéïr à la loi. Quelle mélange quelle séduction ? De même aujourd’hui, je ne suis pas surpris si nous prêchons la vérité après notre départ, les disciples de Nicolas s’élèvent pour se faire hommes de Dieu, pasteurs, apôtres, docteurs, évangélistes pour soulever le peuple contre nous, disant que nous légalisons le péché, que nous, nous péchons, cela n’est pas étonnant pour moi, puisqu’ils n’ont pas mangé l’arbre de la vie qui est Jésus-Christ, la grâce, mais l’arbre de la mort, la loi, satan, ils ont toujours de quoi à dire que le frère ou la sœur a commis l’adultère que tel frère a menti, volé, escroqué. Je l’ai déjà dit et je le repète encore qu’ils sont avocats du diable, la loi, satan ‘’ je n’ai trouvé tes œuvres parfaites ‘’ quelles œuvres ? Les œuvres de la loi, au lieu de s’attacher à la grâce qui est parfaite, ils se sont attachés aux œuvres de la loi, je vous dis que l’enfer vous attend. Rappelle-toi comment tu as reçu et entendu. Qu’est ce qu’ils ont reçu ? La doctrine des apôtres. Qu’ont t – Ils entendu ? La parole de la grâce. Qu’est ce qu’ils doivent garder ? La grâce et non les œuvres de la loi. Vous les disciples de Moïse et les frères de Nicolas l’enfer vous attend. Qui doit veiller ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux pasteurs, faux docteurs.

Nous sommes prédestinés à la grâce non à la loi

Lisons 1 Thessaloniciens 5 : 9 – 10 ‘’ Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur jésus-Christ, qui est mort pour nous afin que soit que nous veillons, soit que nous dormions, afin que soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui ‘’. Ici nous n’avons rien à faire, pas une seule œuvre, la foi seule nous donne la vie. Notre destin c’est la vie, mais comme vous êtes destinés à la loi, et la loi c’est la colère de Dieu même si vous veillez c’est l’enfer qui vous attend. Qui sont ceux là qui sont à Sardes et qui n’ont pas souillé leurs vêtements ? Que veut dire vêtements ?
Lisons Galates 3 : 27 ‘’ Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ ‘’ Le vêtement ici c’est le vêtement de la justice de Jésus –christ. Mais vous les faux frères, faux prophètes, faux apôtres vous avez revêtu Moïse, la loi. Notez –bien que vers la fin Christ dit : celui qui vaincra. Lisons Romain 8 : 37 ‘’ Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés ‘’ Parlons encore des vêtements de justice ‘’ Il y a le vêtement de mort et il y a aussi le vêtement de vie.Lisons Genèse 3 : 7 ‘’ Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures. Que signifient les feuilles de figuier ? Le salut par les œuvres, la loi.Lisons encore Genèse 3 : 21 ‘’ l’Eternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau. Que signifient les habits de peau ? Le salut par la foi au sacrifice de Christ sur la croix.
Le prermier vêtement a été fait par la main d’Adam cela représente les efforts personnels. Le deuxième vêtement a été fait par Dieu lui-même. Cela signifie le salut sans les œuvres, vous les faux prophètes, faux frères, faux docteurs, faux pasteurs, vos vêtements sont souillés, parceque vous pensez que c’est par les efforts personnels qu’on accède au salut. C’est pourquoi votre baptême est nul et votre foi est vaine.
‘’Vers la fin, il dit que celui qui à des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. De quelles oreilles s’agit t-il ? Est ce que ce sont des oreilles physiques ? Si c’est le cas y a t-il quelqu’un sur la terre qui n’a pas des oreilles ? Non ce ne sont pas des oreilles physiques mais des oreilles spirituelles. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous n’avez pas les oreilles spirituelles puisque vous êtes charnels. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, qui vous a autorisé de parler des choses de Dieu ? Puisque pour parler des choses de Dieu il faut être de Dieu. Mais vous n’êtes pas de Dieu, mais de satan. Je comprends maintenant vos ruses, comme votre père, satan était venu humblement vers la femme pour pouvoir la séduire et l’a déviergée, parce que sa pensée était vierge ; c’est le même esprit qui est en vous et c’est le même satan qui vous a envoyé humblement au milieu de nous, comme vous voulez nous écouter et quand la parole de la grâce est prêchée vous sortez vos griffes pour nous attaquer. C’est à vous que Paul a dit dans 2 Thessaloniciens 1 : 6 ‘’ car il est de la justice de Dieu de rendre l’afflicion à ceux qui vous affligent et de vous donner à vous qui êtes affligés du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtrait du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obeïssent pas à l’Evangile de notre Seigneur Jésus. Qui sont ceux qui ne connaissent pas Dieu ? Ce sont ceux là qui ont refusé le baptême d’eau au nom de Jésus-Christ. Qui sont ceux là qui n’obeïssent pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus-Christ ? C’est vous les faux prophètes, faux docteurs, qui refusez la grâce.

Quel évangile avez-vous reçu ? Faux frères

vous les faux frères, faux prophètes, faux pasteurs, faux docteurs, vous avez reçu l’Evangile, c’est-à-dire la mort, l’ensevelissement et la résurrection de Jésus-Christ et vous l’avez refusé pour vous attacher à l’évangile de Moïse.Notez bien vous aurez le chatiment que vous méritez quand le Seigneur Jésus apparaîtra pour vous punir, vous, les rebelles et tous les faux frères, faux prophètes et faux docteurs qui enseignez la marche par l’esprit en regardant la loi. Mathieu 25 : 1-13 ‘’ Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de leurs époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages, les folles en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles, mais les sages prirent, avec leurs lampes de l’huile dans des vases comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria : voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se reveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent et achetez en pour vous, pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent et dirent : Seigneur, Seigneur ouvre-nous, mais il répondit : je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas, veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure.
Qui sont les cinq folles ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, faux pasteurs. Avez-vous quelle folie ? La folie de la loi, les œuvres et qui représentent les cinq sages ? C’est nous les saints ! Et quelle sagesse nous avons ? La sagesse de la grâce. L’huile représente quoi ? Le Saint-Esprit. Comme les cinq folles et les cinq sages sont dans la même salle pour attendre l’arrivée de leur époux, c’est la même chose aujourd’hui les prédestinés et les non prédestinés qui sont dans la même église. C’est à-dire vous les faux frères et nous les saints qui sommes ensemble dans le même lieu de prière. Mais comme vous n’avez pas l’huile, le Saint- Esprit, vous allez sortir pour aller le chercher, notez bien que dès le départ, les cinq folles et les cinq sages avaient l’huile et cela est exacte puisqu’il est écrit dans Hébreux 6 : 4. ‘’ Il est impossible que celui qui a été une fois éclairé qui a gouté le don céleste qui a eu part au Saint-Esprit, qui a gouté la bonne parole de Dieu’’. Faites attention, ici on dit que vous avez goûté et non mangé. Pour bien expliquer ce passage, lisons Galates 3 : 1, ‘’ O Galates dépourvus de sens, qui vous à ensorcellés, voir Bible Darby, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié ? Voici seulement ce que je veux apprendre de  vous : Est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l’Esprit, ou par la prédication de la foi ? Etes – vous tellement dépourvus de sens ? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous finir par la chair ? Avez-vous tant souffert en vain ? Si toute fois c’est en vain, celui qui vous accorde l’esprit et qui opère des miracles parmi vous, le fait-il donc par les œuvres de la loi ? Ou par la prédication de la foi.  Notez bien, je ne suis pas entrain de dire que les cinq folles ont reçu le Saint-Esprit ? Non, comme l’Esprit était sur Saül et après Dieu l’a rejeté, c’est de même que l’Esprit était sur les folles pour les conduire dans l’enfer. Notez bien, il y a l’Esprit sur l’homme et l’esprit en l’homme. Voici l’Esprit qui est sur les cinq folles.

Dieu vous a aveuglés

Lisons 2 Thessaloniciens 2 : 11 « Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés ». C’est un esprit d’égarement qui habite en eux, ils ont pris plaisir à l’injustice, c’est-à-dire, ils ont pris plaisir à la loi, les œuvres. Au lieu de précher Christ crucifié, ils ont préché la mort de Moïse. C’est pourquoi ils ne verront jamais Dieu. Je vous ai dit plus haut que vous avez l’esprit de Nicolas, vous les faux frères, Nicolas qui était l’un des diacres parmi les sept selon Actes 6 : 5. Ce Nicolas était un ennemi de la croix de Christ. Il a la haine de la grâce et il n’aime pas les apôtres.
Voici un diacre simple qui vient d’arriver hier et qui s’est levé, se proclamant lui-même homme de Dieu, pasteur, docteur, prophète et tellemment il est enflé d’orgueil et de jalousie, il ne voulait même plus entendre parler de Pierre, Jean et Jacques et il soulève le peuple contre les vrais apôtres de Dieu en disant que Pierre n’est pas homme de Dieu, Jean non plus et Jacques, écoutez-moi seulement. Il a oublié que c’est Pierre qui l’a baptisé, mais comme l’esprit de rébellion habite en lui, il a entraîné plusieurs personnes à sa sorcellerie. Et même vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, ce que Nicolas a fait à Pierre, Jean et Jacques, vous ferez la même chose avec nous les saints, les vrais apôtres. Puisque vous avez le même esprit, si vous êtes humbles pour nous écouter c’est que votre esprit qui refuse la grâce, se manifestera un jour.

Es tu attaché à la grâce ou à la loi

Lisons encore Apocalypse 2 : 15 ‘’ De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes, repens-toi donc, sinon, je viendrai à toi bientôt et je les combattrai avec l’épée de ma bouche‘’. Qui sont ceux là qui sont attachés à la doctrine des Nicolaïtes ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs. Jésus a dit qu’il viendra vous combattre avec l’épée de sa bouche, car la doctrine de Nicolas est maudite par Dieu.
De même votre doctrine est maudite par Dieu. Toute doctrine qui ne s’attache pas à la grâce qui est en Christ et qui détourne les hommes vers Moïse est satanique et diabolique. Vous les faux frères, vous êtes disciples de Moïse et les frères de Koré, Dathan, Abiram, Nicolas, Hyménée, Philète et Alexandre, l’esprit qui était sur tous ces gens est sur vous aujourdh’hui. C’est pourquoi vous êtes pires que satan. Comme Nicolas n’avait pas la crainte de parler mal contre Pierre, Jean et Jacques, vous aussi, vous n’avez pas la crainte de nous parler mal. Lisez Jude 11 ‘’ Malheur à eux car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l’égarement de Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Koré’’. Comme Caïn avait tué Abel, vous aussi, vous cherchez à nous tuer et comme Koré s’est revolté contre Moïse, vous aussi, vous allez vous révolter contre nous. La doctrine de Balaam. Qui est Balaam ? Fils de Beor, c’est un devin, faux prophète.
Lisez Nombres 22 : 4-6 ‘’ Moab dit aux anciens de Madian : cette multitude va dévorer tout ce qui nous entoure, comme le bœuf broute la verdure des champs. Balak, fils de Tsippor était alors roi de Moab. Il envoya des messagers auprès de Balaam, fils de Beor, à Pethor sur le fleuve, dans le pays des fils de son peuple, afin de l’appeler et de lui dire : Voici un peuple est sorti d’Egypte, il couvre la surface de la terre, et il habite vis-à-vis de moi. Viens, je te prie, maudis-moi ce peuple, car il est plus puissant que moi, peut-être ainsi pourrai-je le battre et le chasserai –je du pays, car je sais que celui que tu bénis est béni, et que celui que tu maudis est maudit.
Nous voyons ici que Balak, roi de Moab était ennemi d’Israël il appelle Balaam pour maudir Israël. Remarquez bien que Dieu a dit à Balaam de ne pas partir, mais comme il s’entête et insiste, Dieu lui a dit de partir. Sur le chemin, Dieu va l’empêcher. Remarquons ici que Dieu parle avec lui mais finalement Balaam va créer une doctrine qu’on appelle la doctrine de l’idolatrie et il a entrainé tout Israël à se prostituer avec d’autres dieux. Dieu est fâché contre la doctrine de Balaam et il nous met en garde.
Lisez Apocalypse 2 : 14 «  Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité ».

Vous avez quitté la grâce, l’enfer vous attend

Lisons encore 2 Pierre 2 : 15‘’ Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam fils de Bozor, qui aima le salaire de l’iniquité, mais qui fut repris pour sa trangession une ânesse muette, faisant entendre une voie d’homme, arrêta la démence du prophète’’. Comme Balaam a quitté le droit chemin, vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous avez quitté la doctrine des apôtres qui est la grâce, vous êtes allés vous accrocher à la loi, la mort. C’est pour cela que vous périrez tous en enfer. Comme Balaam a été égaré par un salaire de l’iniquité, vous aussi vous êtes égarés par la loi, les œuvres. Notez bien que Balak aimait beaucoup la prophétie, vision et la révélation. C’est ce que vous aimez vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, faux pasteurs. Vous aimez parler que Dieu m’a dit toujours Dieu m’a dit. La délivrance fait tomber les gens par terre en les flattant que vous êtes entrain de les délivrer. Vous devez vous repentir et laisser Dieu tranquille car vous êtes des enfants de la loi, Satan, maudit. Dieu ne peut pas vous parler. C’est Satan votre père qui vous parle. Si c’était Dieu qui vous parlait, vous allez aimer la grâce et haïr la loi. C’est de nous les saints c’est à dire les enfants de la grâce que Dieu parle.
Apocalypse 21 : 8 ‘’ Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idôlatres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort’’. Ce passage parle à qui ? C’est à vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs qui enseignent la marche par l’esprit en pensant à la loi, quand vous croyez que l’observation de la loi c’est la marche par l’esprit, vous outragez l’Esprit de la grâce et vous foulez au pied le sang de l’alliance et vous acceptez le sang de Moïse, qui n’a jamais été versé. « Mais pour les lâches ». ‘’ Qui sont ces lâches ?’’ C’est toujours vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs qui craignez de prêcher Jésus-Christ crucifié pour le péché passé, enseveli pour le péché présent et ressuscité pour le péché futur.
Vous êtes des lâches et ça vous fait mal aux oreilles quand on dit que le péché est fini avec les saints et comme vous aimez le péché plus que la grâce, vous vous accrochez à la mort plus qu’à la vie. Qui sont les incrédules ? C’est toujours vous, les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous êtes incrédules à la grâce, la vérité. Et vous aimez la fausse doctrine qui est la loi et les œuvres. Notez-bien les abominables. Comme vous aimez la loi c’est pourquoi la Bible vous appelle les abominables. Qui sont ces meurtriers ? C’est toujours vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous avez tués plusieurs, car vous avez ouvert la porte de l’enfer pour vous-mêmes et les autres. La loi c’est la mort vous êtes venus séduire les gens que vous êtes serviteurs de Dieu au lieu de prêcher Jésus-Christ, vous prêchez Moïse la loi. La marche par l’esprit par les œuvres. Voici l’extrait de votre prédication aujourd’hui nous allons parler de la marche par l’esprit et le peuple dit Amen ! Celui qui commet l’adultère marche selon la chair et le peuple dit Amen ! Celui qui escroque marche selon la chair et le peuple dit Amen ! Celui qui ment marche selon la chair, et le peuple dit Amen ! Celui qui vole marche selon la chair, et le peuple dit Amen ! Et vous prenez les versets qui vous sont voilés pour tromper le peuple.
Romain 8 : 1 – 25 ; Galates 5 : 19 – 21, Apocalypse 22 : 15, 1 Corinthiens 6 : 9 et vous dites ni les, ni les … Qui sont ces « les ? » c’est vous-mêmes, parceque vous n’avez pas bénéficié du sang de Jésus-Christ.
Mais pourquoi vous parlez des autres péchés, et vous ne prêchez pas vos propres péchés ?

Vous avez le même voile que Moïse

Lisez 2 Corinthiens 3 : 12 ‘’ Ayant donc cette espérance, nous usons d’une grande liberté et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, pour que les fils d’Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager. Mais ils sont devenus durs d’entendement, car jusqu’à ce jour le même voile demeure, quand ils font la lecture de l’Ancien Testament et il ne se lève pas, parceque c’est en Christ qu’il disparaît. Jusqu’à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs cœurs ; mais lorsque les cœurs se converstissent au Seigneur, le voile est ôté. Comme Moïse votre père avait mis un voile sur son visage, ce même voile est sur votre visage pour vous empêcher de voir vos péchés et comprendre que la loi est finie. Quels sont vos péchés ? Vous faites des avortements, qui veut dire vous tuez les enfants innocents, cela n’est pas un péché pour vous. Vous faites les fausses déclarations des douanes et des impôts, cela n’est pas un péché pour vous. Vous pratiquez la corruption pour obtenir vos papiers administratifs (Passe-port, Carte Nationale d’Identité), vous diminuez vos âges pour éviter l’admission à la retraite, vous diminuez l’âge de vos enfants pour les inscrire à l’école, vous devez à la banque, or la Bible dit : « Ne devez rien à personne ». Vous venez en retard aux services pour les quels l’Etat vous a embauchés, or il vous paye en fonction de vos heures de travail et vous volez ses heures. Et ce qui est grave si l’Etat vous envoie en mission vous faites 3 jours et vous écrivez que vous avez fait une semaine pour gagner plus, et si les bons de carburant restent vous les partagez entre vous, or c’est écrit sur le bon de carburant qu’on ne doit échanger cela pour de l’argent. Vous vous mettez en colère, vous faites des querelles, jalousies, critiques, murmurs, injures et vous nous calomniez, nous qui prêchons et vivons la grâce et comme vous avez le voile de votre père Moïse, vos yeux sont fermés sur vos propres péchés et il a ouvert vos yeux sur les péchés d’autrui. C’est pourquoi vous périrez tous dans l’étang ardent de feu et de soufre. Si le salut était par les bonnes œuvres et si la marche par l’Esprit c’est marcher sans péché, qui sera sauvé sur la terre ? Vous êtes maudits par Dieu vous qui croyez et prêchez cela.
Retournons dans Apocalypse 21 : 8 qui sont les impudiques ? C’est toujours vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous avez dit que vous croyez en Jésus, or si quelqu’un croit en Jésus selon 1 Corinthiens 11 : 2, la personne devient l’épouse de Christ ; donc si quelqu’un dit qu’il est l’épouse de Christ et il va s’attacher à Moïse à la loi et ses œuvres, la personne est un vrai impudique. Les impudiques ici ce n’est pas quand tu vas coucher avec une femme physique, Non ! C’est le mélange de la loi et de la grâce. L’impudique physique c’est le péché de la chair qui ne peut jamais amener quelqu’un en enfer mais à la mort physique si la femme ou l’homme a le sida par exemple. Qui sont les enchanteurs ? Et que veut dire enchantement ?

Vous êtes incrédule comme Pharaon

Lisons Exode 7 :10 -13 ‘’ Moïse et Aaron allèrent auprès de Pharaon et ils firent ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs et elle devint un serpent. Mais Pharaon appela des sages et des enchanteurs ; et les magiciens d’Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs enchantements. Ils jetèrent tous leurs verges et elles devinrent des serpents. Et la verge d’Araon engloutit leurs verges. Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écoutat point Moïse et Aaron selon ce que l’Eternel avait dit’’. Vous avez vu ce que Moïse et Aaron ont fait, les magiciens ont fait la même chose. Moïse et Araon ont jété la verge : la verge ici c’est la parole. Les magiciens aussi ont jetés aussi leurs verges. Qu’est ce que ça veut dire ? Ça veut dire que vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous avez la Bible, et nous les saints nous aussi nous avons la même Bible. Dieu nous utilise pour faire les miracles, vous aussi, vous en faites autant comme vous êtes enchanteurs, c’est un esprit d’égarement qui est venu s’installer dans votre coeur pour refuser la vérité, la grâce. Et comme Pharaon avait refusé d’écouter Moïse et Aaron, vous aussi, vous refusez de nous écouter, nous les saints et la grâce. Qui sont les idolatres ? C’est toujours vous, les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, la loi c’est l’idolatrie, or c’est la loi qui a rempli votre cœur. Nous les saints c’est la grâce. La grâce veut dire le Saint–Esprit. C’est le même Saint-Esprit qui est dans notre cœur. Qui sont ces menteurs ? C’est toujours vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous ne devez pas enseigner la parole de Dieu aux gens. Sachez que si vous enseignez, Dieu est faché contre vous ; puisque vous êtes des menteurs vous mentez au nom de Dieu que la marche par l’Esprit c’est marcher sans commettre le péché corporel, or vous êtes des menteurs spirituels, et quand vous préchez le salut par la loi et les œuvres, vous êtes menteurs et cet enseignement est satanique et diabolique et vous êtes inspirés par les démons.

Lisons Luc 10 :25-37 « Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l’éprouver : Maître, que dois je-faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui dit : Qu’est-il écrit dans la loi ? Qu’y lis-tu ? Il répondit : tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même : Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras. Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : Et qui est mon prochain ? Jésus reprit la parole et dit : Un homme descendait de jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups et s’en allèrent, le laissant à demi mort. Un sacrificateur,  qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l’ayant vu, passa outre. Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit. Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour ». Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ? C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : va, et toi, fais de même ». Qui est le docteur de la loi ? C’est vous les faux frères, faux docteurs, faux prophètes qui lisez la loi comme un roman sans la révélation ni la compréhension. Lire la loi ou être docteur de la loi est différent du respect de la loi. ‘’ Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ‘’. Vous voyez que c’est trop compliqué pour l’homme de le respecter. Vous aimez vos femmes plus que Dieu, vous aimez l’argent plus que Dieu, vous aimez vos enfants plus que Dieu. Dans la journée vous prenez combien de temps pour consacrer à Dieu pour l’adorer ? Et combien de temps reste pour vous même, pour vos femmes, pour l’argent, et pour vos enfants ? Vous aimez qui plus que Dieu ? Vous les faux frères, votre enfer est très clair.

La grâce c’est l’amour sans les œuvres

‘’Aime ton prochain comme toi-même’’ qui peut aimer son prochain comme lui-même si ce n’est Jésus-Christ ? Prenons les choses simples : qui peut avoir l’amour du prochain et s’il achète un habit pour lui-même, en achète en même temps pour son prochain ? S’il achète une voiture, il achète en même temps pour son prochain. S’il achète une maison, il achète aussi à son prochain ? S’il mange, il fait aussi manger son prochain ? S’il a l’argent un million, il donne 500.000 à son prochain ? Personne ! Voyez vous les ennemis de la croix que la loi est difficile à respecter ? Notez-bien que Jésus a dit à cet homme qui est un docteur de la loi de la respecter en entier et il vivra. Or personne ne peut la respecter, vous avez vu  que cet homme voulait se justifier, vous aussi, vous qui avez l’esprit de cet homme, vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous vous justifiez chaque jour, or pour nous les saints, c’est Dieu qui nous justifie selon Romain 8 : 33’’. Quel est cet homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho ? C’est nous les saints qui étaient dans le péché. Jérusalem c’est une terre bénie, la grâce, et Jéricho représente une terre maudite, la loi, le péché. Nous sommes saints à la création et nous avons laissé la grâce qui est Jésus-Christ et nous sommes partis à la loi, le péché. Que représentent les bandis ? C’est le péché qui nous a blessés. Qui nous a chargés de coups et nous a laissés à demi-mort ? La loi, le péché et les œuvres, cela nous a maltraités très longtemps et nous sommes malades de cette loi. Qui est le bon Samaritain ? Jésus-Christ, sachez qu’à cette époque les Samaritains étaient méprisés et abandonnés. Qui est le sacrificateur ? C’est la loi, le péché qui n’a pas pitié, ni miséricorde. Qui est ce Lévite ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs qui enseignez la loi et qui faites sa promotion. Quel est cet homme qui a eu compassion de cet homme blessé à mort ? C’est Jésus-Christ qui a eu pitié de nous les saints.
Remarquons que ce Samaritain a fait trois choses : 1- il a bandé ses plaies, 2- il a versé de l’huile, 3- il a versé du vin. Que représentent ces trois choses : la mort, l’ensevelissement et la réssurection de Christ. Toujours 3 choses, et ce n’est pas fini. Nous avons vu que ce Samaritain est resté avec cet homme à l’hôtellerie jusqu’au lendemain. Cela montre que c’est le Saint-Esprit qui demeure éternellement avec nous les saints ; ce n’est pas fini, ce Samaritain qui représente Jésus-Christ a donné deux deniers à l’hôte et a promis de tout payer pour cet homme à son retour.

Christ a payé le prix de mes péchés

Cela montre Jésus-Christ qui est à la droite de Dieu, et il intércède pour nous. Le péché que j’ai commis hier, il a intercédé, le péché que je commets aujourd’hui, il a intercèdé, le péché que je commettrai demain, il intércède. Toujours 3 choses. Notez-bien que c’est l’hôtellerie qui soigne l’homme blessé à mort. Ça signifie l’Eglise qui enseigne la grâce, Jésus –Christ crucifié pour le péché passé, enseveli pour le péché présent, ressuscité pour le péché futur. C’est pourquoi dans Actes 2 : 38, Pierre parle de 3 choses : 1- La repentance, 2- le baptême d’eau au nom de Jésus-Christ pour le pardon des péchés ; 3- la réception du Saint-Esprit. Celui qui rejette cet évangile est maudit par Dieu et c’est l’enfer qui l’attend. Vous avez raison de le rejeter car c’est à vous que Pierre parle dans 2 Pierre 2 : 17-19. Lisons ce passage ‘’ Ces gens là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon : l’obscurité des ténèbres leur est réservée. Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d’échapper aux hommes qui vivent dans l’égarement ; ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui ‘’. Qui sont ces fontaines sans eau ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous êtes des hommes sans l’Esprit – Saint. Votre esprit est diabolique et satanique, votre esprit n’aime pas la grâce qui est Jésus-Christ, votre esprit aime la loi, c’est –à-dire la mort. Que sont ces nuées que chasse le vent ? C’est toujours vous, les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous mettez la grâce de côté et vous poursuivez la loi, c’est pour cela que l’obscurité des ténèbres vous est réservée. Quels sont les discours enflés de vanité ? « Si tu mens tu vas en enfer, si tu voles, tu vas en enfer, si tu commets adultère, tu vas en enfer ; marchez dans la sainteté en respectant la loi. Tous ces discours sont des discours de vanité. Qui amorçent par les convoitises ? C’est toujours vous. Par les dissolutions ? C’est toujours vous, vous êtes égarés par la loi, le péché et vous égarez les autres. Qui promet la liberté , Or ils sont esclaves ?

C’est vous les faux frères, faux prophètes, et faux docteurs. Vous prêchez aux gens que s’ils vous écoutent ils seront sauvés ; mais vous –mêmes, vous n’êtes pas sauvés. Vous demeurez dans vos péchés. Vous avez raison, vous êtes esclaves de la loi de Moïse. Et nous les saints, nous sommes esclaves de la grâce. Vous êtes triomphés par la loi, le péché. Nous sommes triomphés par la grâce. Lisons encore des passages qui sont difficiles à vous de comprendre : 2 Pierres 1 : 5-9 « à cause de cela même, faîtes tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science, la tempérance, à la tempérance, la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel, la charité. Car si ces choses sont en vous et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés’’. Pierre parle de quoi ? Les fruits du Saint-Esprit et non des fruits de la loi, les œuvres. Mais vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous pensez que l’apôtre Pierre vous dit de respecter la loi de votre père Moïse. Vous avez raison, vous n’avez pas le Saint –Esprit pour le comprendre parceque vos yeux et votre cœur sont voilés. ‘’ Joindre à votre foi la vertu’’. C’est quoi la vertu ? La vertu et la vérité c’est la même chose. Qui est la vérité ? Jésus-Christ où Moïse. Pour nous, c’est Jésus-Christ. Mais pour vous c’est Moïse. ‘’ Joindre à la vertu la Science ‘’ La science et la sagesse c’est la même chose. Est-ce la sagesse de la loi ou celle de la grâce ? La grâce pour nous, mais pour vous, c’est les œuvres. Que veut dire tempérance ? La maîtrise de soi. Est-ce la maîtrise de soi dans la loi ou la maîtrise de soi dans la grâce ? C’est dans la grâce, or pour vous c’est la loi. La patience, cette patiente c’est pour attendre la loi ou c’est pour attendre Jésus –Christ ? Pour vous, c’est pour l’arrivée de Moïse et il va vous donner la force pour respecter vos lois. Pour nous c’est Jésus-Christ qui vient et non Moïse. ‘’ La piété c’est le Saint –Esprit en nous et non les œuvres de la loi ‘’ l’Amour fraternel ‘’ nous aimons les frères et sœurs qui sont dans la grâce parce que l’Esprit de l’amour habite en nous, mais vous nous haïssez parce que l’esprit de Caïn, la loi, les œuvres, la rébellion, habite en vous. ‘’ La charité ‘’ c’est Christ qui est en nous, puisque Dieu est amour’’. Mais votre père qui est Moïse vous hait. Nous avons toutes ces choses c’est pour cela que nous ne sommes pas aveugles, mais vous, vous êtes aveugles parceque toutes ces choses n’habitent pas en vous. Qui met en oubli la purification de ses anciens péchés ? C’est vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, puisque le péché est votre nourriture quotidienne. Vous êtes pécheurs et vous demeurez dans vos péchés parceque vous êtes incrédules. Vous êtes condamnés à être détruits. Vous êtes venus comme les brebis, or vous êtes des loups, et nous vous avons baptisés au nom de Jésus-Christ et vous avez oublié cela pour retourner à la loi. Vous êtes plus dangereux que le lion. C’est l’enfer qui vous attend, si vous ne vous repentez pour quitter la loi et ses œuvres. Mais comme vous êtes prédestinés pour l’enfer vous refuserez de vous repentir.

Lisons Luc 16 : 1-13 Jésus dit aussi à ses disciples : Un homme riche avait un économe, qui lui fut dénoncé comme dissipant ses biens. Il l’appela et lui dit : Qu’est-ce-que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens. L’économe dit en lui-même : que ferai-je, puisque mon maître m’ôte l’administration de ses biens ? Travailler à la terre ? Je ne le puis. Mendier ? J’en ai honte. Je sais ce que je ferai, pour qu’il y ait des gens qui me reçoivent dans leurs maisons quand je serai destitué de mon emploi. Et faisant venir chacun des débiteurs de son maître ? Il dit au premier : combien dois-tu à mon maître ? Cent mesures d’huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds – toi vite, et écris cinquante. Il dit ensuite à un autre : et toi, combien dois-tu ? Cent mesures de blé, répondit – il. Et il lui dit : Prends ton billet, et écris quatre –vingt. Le maître loua l’économe infidèle de ce qu’il avait agi prudemment. Car les enfants de ce siècle sont plus prudents à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière. Et moi, je vous dis : faîtes vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer. Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injustes dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. Quel est ce serviteur infidèle ? C’est nous les saints, qui ne mettent pas notre foi sur les œuvres, mais en Christ. Vous avez vu que ce serviteur a volé, escroqué, et fraudé, mais son maître l’a loué parcequ’il est prudent…
Remarquons que ce serviteur infidèle a fait des fausses déclarations mais son maître le loua. Et si quelqu’un n’est pas d’accord avec ce que déclare Jésus-Christ, c’est qu’il est entrain de faire la guerre à Jésus-Christ qui viendra bientôt l’égorger. Nul serviteur ne peut servir deux maîtres, car ou il haïra l’un et aimera l’autre ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon’’. De quoi Jésus-Christ parle ici ? De la loi qui est un maître, Moïse, et la grâce qui est aussi un maître, Jésus-Christ. Nul serviteur ne peut servir Jésus Christ et Moïse. C’est-à-dire aimer la loi et la grâce en même temps. C’est pourquoi nous les vrais serviteurs, nous méprisons la loi et nous nous attachons à la grâce. Si vous voyez quelqu’un qui se nommant pasteur, docteur, prophète, évangéliste, qui aime la loi plus que la grâce, sachez qu’il n’a pas l’Esprit de Dieu, mais l’esprit de satan, le diable ; c’est un fils de la perdition. Il a la marque ‘’666’’ c’est le diable qui l’a envoyé pour prêcher la fausse doctrine et la mort, pour envoyer les non prédestinés en enfer. C’est pourquoi, vous les saints, vous devez les fuir car c’est satan qui est dans leur cœur. Celui qui n’a pas l’Esprit de Dieu dira : que je suis entrain de dire aux gens d’aller escroquer, voler, pour faire l’œuvre de Dieu, Non ! C’est Jésus-Christ qui a dit que le maître a loué le serviteur infidèle. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, pensez-vous que c’est moi qui ait écrit ce passage ? Votre enfer est très clair. Vous êtes tous des sorciers, vous vous révoltez contre qui, la grâce ? C’est l’enfer qui vous attend. Vous n’avez pas la connaissance de ce que votre père satan a fait dans le jardin d’Eden. Vous, vous lisez fruit, fruit, et si on vous pose la question : le fruit c’est quoi ? Vous répondez : c’est le fruit. Voyez-vous que Jésus-Christ a dit : qu’il nous a donné l’intelligence pour comprendre le mystère du royaume de Dieu, mais cela ne vous a pas été donné. Comme votre père dans sa ruse pour séduire Eve, vous aussi, vous êtes rusés comme lui, et vous avez deux bouches : la bouche qui dit aujourd’hui la grâce est bonne et demain elle dira la loi est bonne. Sachez que votre arbre était l’arbre de la connaissance du bien et du mal, c’est-à-dire que vous allez mélanger la grâce et la loi, vous avez l’esprit des pharisiens.

Êtes-vous plus juste que nous ?

Lisez Luc 18 : 9 – 14 ‘’ Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu’elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres : Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était Pharisien et l’autre Publicain. Le Pharisien debout, priait ainsi en lui-même : O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain, je jeûne deux fois par semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. Le publicain, se tenant à distance, n’osait pas même lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pêcheur. Il vous le dit, celui-ci descendit dans sa maison justifié plûtot que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé et celui qui s’abaisse sera élevé’’. Qui représente ce Pharisien qui se croit juste et ne fait pas cas des autres ? C’est vous, les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous montrez aux gens que vous respectez la loi or vous êtes comme des tombeaux blanchis, au-dedans de vous, c’est la mort et mauvaises odeurs. Qui est –ce Publicain ? C’est nous les saints. Qui pêchent chaque jour, mais nos péchés ne sont pas calculés. Nous sommes justifiés, par la foi en Jésus-Christ. Sachez que ce Pharisien avait mis sa foi sur ses œuvres. Voici sa prière : Je ……je…………..je……………..je………..où est Dieu dans sa prière ? C’est une prière maudite par Dieu. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous vous croyez justes et vous ne faîtes aucun cas de personnes, ce que ce Pharisien est, vous l’êtes aussi. Sachez que ce que disait ce Pharisien était la vérité. Il dit : Je jeûne deux fois par semaine, je donne la dîme de tous mes revenus, je ne suis pas comme le reste des hommes qui sont des ravisseurs, injustes, et adultères, ou même comme ce Publicain. Nous avons vu qu’il a jugé ce Publicain c’est la même chose aujourd’hui vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous nous jugez et vous dites : nous sommes des démons et que nous marchons selon la chair et que nous ne sommes pas des serviteurs de Dieu. Et comme Dieu a refusé la prière de votre frère, ce Pharisien, Dieu refusera aussi votre prière parceque vous cherchez à plaire à Dieu par vos œuvres. Aujourd’hui vous êtes avec Moïse matin, mais le soir vous êtes avec Jésus-Christ. Votre croyance est diabolique et satanique.

Vous mélangez la loi et la grâce

Comment pouvez – vous mélanger le salut avec les œuvres ? La grâce et la loi ? Moïse et Jésus-Christ ? Vous vous croyez hommes de Dieu et vous dites à vos adeptes que nous sommes des pécheurs et que vous êtes des justes. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, à quand votre repentance ? Vous avez raison, vous ne pouvez plus vous repentir parceque Dieu vous en a refusez le droit de votre repentance. C’est pour cela que la colère de Dieu demeure sur vous.
Lisez Esaïe 64 : 5. « Nous sommes tous comme des impurs et toute notre justice est comme un vêtement souillé ; nous sommes tous flétris comme une feuille, et nos crimes nous emportent comme le vent ». Nous avons vu que la justice de l’homme c’est comme un vêtement souillé. La justice sans Christ est une justice diabolique et satanique.
Pourquoi mettez-vous votre confiance dans la loi plûtot que dans la grâce. Et si on vous prêche la mort de Christ pour le péché passé, l’ensevelissement de Christ pour le péché présent et sa réssurection pour le péché futur, vous dites on est sauvé par la grâce mais ……mais….Ce mais là, viens de qui ? Ca vient de Satan. C’est lui qui vous à donné ce mais. Vous êtes des enfants de perdition, vous dites que notre enseignement pousse les gens à vivre dans le désordre. Vous ne savez pas que cet enseignement vient de Dieu, et comment peut-il pousser les gens à vivre dans le désordre ? Et toi tu dis que tu es homme de Dieu, tu ne travailles pas tu dors dans une maison, tu manges, tu payes les crédits dans ton portable. Où trouves-tu l’argent ? Dans l’escroquerie. Qui vit dans le désordre? N’est-ce pas toi ? Tu travailles, tu pars en retard au travail, tu descends avant l’heure, et tu te dis que tu es homme de Dieu. Tu ne sais pas que tu vis dans le désordre plus que nous ? C’est l’enfer qui t’attend si tu ne te repens pas pour renoncer à la loi et les œuvres. Lisons 3 Jean 9-11.
J’ai écris quelques mots à l’église ; mais Diotrèphe qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point. C’est pourquoi si je vais, je rappellerai les actes qu’il commet, en tenant contre nous de méchants propos ; non content de cela, il ne reçoit pas les frères et ceux qui voudraient le faire, il les en empêche et les chasse de l’église. Bien aimé n’imite pas le mal, mais le bien. Celui qui fait le bien est de Dieu, celui qui fait le mal n’à point vu Dieu’’. Qui est Diotrèphe ? Un faux frère , faux prophète, faux docteur , faux pasteur , il était venu humblement dans l’église et il a fait semblant de croire à la doctrine des apôtres ! C’est –à-dire la grâce et on l’a baptisé au nom de Jésus-Christ et plus tard il s’est levé contre l’apôtre Jean et les saints qui veulent demeurer dans la grâce. Et comme il avait l’esprit de la loi, les œuvres ; il a commencé à dénigrer l’apôtre Jean et les saints. Et comme il a l’esprit de l’orgueil, il veut toujours être premier, or il a double bouches : La bouche de la loi et la bouche de la grâce. Vous devez savoir que les enfants de la loi et les enfants de la grâce ne peuvent jamais demeurer ensemble puisqu’ils n’ont pas le même langage. L’un c’est le langage de la loi, des œuvres, la mort. Et l’autre c’est la grâce, la vie éternelle, la foi. Vous les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, vous avez l’esprit de Diotrèphe, comme Diotrèphe avait chassé Jean et les autres saints, vous aussi vous nous chasser et les autres saints. Or c’est nous qui devrions vous chasser. Vous nous chassez, vous les faux frères, faux docteurs, faux prophètes, parceque nous avons transgressé votre loi. Vous savez que nous n’avons pas le même esprit. L’esprit que nous avons, nous dit de haïr la loi, de la transgresser, de la piétiner. Vous dites de respecter la loi, or nous les saints c’est la loi, les œuvres, la mort qui doivent nous respecter. Nous vous chassons dans l’église parceque vous transgressez la grâce et la foi. Nous commettons le péché physique tandis que vous commettez le péché spirituel.

Le péché est aboli

Pour nous, tous ces péchés que nous venons de citer ne pourront jamais nous faire perdre notre salut, et notre récompense. Pour nous une fois sauvé, nous demeurons toujours sauvé. Pour vous matin on est sauvé, le soir on est plus sauvé, demain on est juste, après demain on est injuste. Ça c’est quelle croyance diabolique et satanique ? Jésus-Christ viendra vous égorger parceque vous avez refusé la grâce et la foi, qui est son sang, et vous êtes allés vous accrocher à la loi et aux œuvres, la mort. Quand vous dites que nous enseignons aux gens à vivre dans le désordre et vous, les faux frères, faux prophètes, faux docteurs, faux pasteurs, ne vivez vous pas dans le désordre ? Vous dites que nous péchons beaucoup et vous, vous vous ne péchez plus ? L’enfer vous attend impatiemment et vous serez dévorés par le feu qui ne s’étteint point. Jésus vous connais et il a bien dit : que nul ne peut servir deux maîtres, car ou il aimera l’un et haïra l’autre. Nous nous aimons la grâce et nous avons la haine de la loi, les œuvres, la mort. Et vous les impies, les injustes, impurs, vous aimez la loi, les œuvres, la mort, c’est pour cela que vous êtes morts. Et nous attendons Jésus pour vous enterrer dans l’enfer.
Mathieu 24 : 24 ‘’ Car il s’élevera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. ‘’ Vous pouvez faire des miracles, et sachez que ce n’est pas l’Esprit de Dieu qui le fait mais c’est satan, le diable. Si c’était l’Esprit de Dieu, vous aimeriez la grâce ; puisque quelqu’un ne peut dire qu’il a l’Esprit de Dieu et avoir la haine de la grâce. Vous priez pour les malades, et les malades sont guéris, vous parlez en langue, vous chassez les démons mais pour savoir si vous êtes animés par l’Esprit de Christ ou l’esprit démoniaque, c’est par l’enseignement de la grâce que l’on vous reconnaîtra. L’esprit de sorcellerie c’est-à-dire diabolique et satanique vous dira on est sauvé par la grâce mais …

Jésus nous a délivrés du péché

Lisez Galates 5 : 1 ‘’ C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes et ne vous laissez pas mettrre de nouveau sous le joug de la servitude ‘’Christ nous a affranchis de la loi et le péché. Nous les saints nous devons demeurer fermes dans cette croyance. On ne doit plus s’attacher à la loi et à ses œuvres. Lisons encore 2 Corinthiens 3 : 17 ‘’ Or, le Seigneur c’est l’Esprit, là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ‘’. Si vous rencontrez quelqu’un qui se nommant frère, pasteur, Bishop, docteur, prophète apôtre qui aime beaucoup la loi, cela montre qu’il n’a pas l’Esprit de Dieu, mais l’esprit diabolique et satanique.
Remarquons la vie de ceux qui sont attachés à la loi, femme ou homme, vous verrez qu’ils sont incapables d’aucune bonne œuvre. Ils murmurent, se mettent en colère, ils aiment critiquer les autres, l’adultère, mensonge, des fausses déclarations des impôts et douanes, avortement, dans leur cœur, c’est des loups et des lions déguisés. Ils diront on est libre ou on est sous la grâce, mais si tu commets l’adultère c’est un grand péché, or ils le font plus pire. Mais si tu insultes ce n’est pas un péché, si tu critiques ce n’est pas un péché, si tu es jaloux ce n’est pas un péché, vous les faux frères, je vous livre à satan au nom du Seigneur Jésus-Christ. Si vous lisez ce livre et que vous ne vous repentez pas et vous le critiquez, vous dites que nous autorisons les gens à pécher, sachez que vous êtes maudits par Dieu.
Lisons 2 Corinthiens 4 : 3 – 5 ‘’ Si notre évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent, pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’évangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu.
Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes ; c’est Jésus-Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus ‘’. Qui sont ceux qui sont voilés par l’évangile des apôtres et nous ? C’est vous les faux frères et sœurs, faux docteurs, faux prophètes, faux pasteurs, faux apôtres. Notre évangile est voilé pour vous, parceque vous périrez dans l’enfer. Vous êtes aveuglés par la loi, satan, c’est pourquoi vous avez la grâce dans la bouche mais vous la haïssez dans votre cœur.

La condamnation est finie pour moi

C’est pourquoi je ne suis plus condamné si je pêche. Vous les faux frères, comme vous n’aimez pas la liberté, laissez nous dans la liberté ! Pourquoi vous nous jugez ? Qui vous en a donné l’autorisation ? Vous ne savez pas que si vous nous jugez, Dieu est fâché contre vous ?
Lisons encore 1 Corinthien 2 : 14 ‘’ Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu ; car elles sont une folie pour lui et il ne peut les connaître parceque c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel, au contraire juge de tout et il n’est lui-même jugé par personne. Car qui a connu la pensée du Seigneur pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ. ‘’ Vous êtes disciples de Moïse et vous voulez nous juger nous les disciples de Jésus-Christ ? Si vous nous jugez la colère de Dieu descendra sur vous et vos générations. Qui peut juger l’autre, vous et nous ? Qui êtes vous ? Des sorciers : Lisons un verset encore pour vous 1 Corinthiens 1 : 18 ‘’ Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés elle est une puissance de Dieu ‘’. Qui sont ceux qui périssent ? C’est vous les faux frères et sœurs, faux apôtres, faux docteurs, vous, vous n’êtes pas sauvés. La prédication de la croix est une folie pour qui ? C’est toujours pour vous, vous les faux frères et sœurs, faux apôtres, faux prophètes, faux docteurs, ce que nous disons ici c’est la folie pour vous, vous ne pouvez pas accepter ou croire que Christ est mort sur la croix. pour nos péchés, et que le péché que nous avons fait avant, les péchés que nous faisons maintenant et les péchés que nous ferons demain ont déjà été crucifiés sur la croix, c’est une folie pour vous, mais pour nous les sauvés, saints, la croix c’est une puissance et une victoire, mais vous, ça vous fait mal de prêcher, d’entendre que le péché est ôté. L’esprit de rebellion qui est en vous n’a jamais accepté cela et ne pourra jamais accepter cela. Et quand votre père qui est le diable, satan écoute un tel message, il est fâché contre nous et vous soulève contre nous. Mais restez tranquille, l’enfer vous attend.
Je bénis le Seigneur Jésus-Christ car il nous a aimés, nous les saints et vous a haï, vous les rébelles et incrédules.
Lisons 1 Corinthiens 1 : 21 ‘’ Car puisque le monde avec sa sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par les folies de la prédication. Le péché qui va conduire le monde et vous les faux frères et sœurs c’est la folie de la prédication. Puisqu’il faut être fou pour croire à ça, mais quelle folie ? La folie du Saint-Esprit mais comme vous avez la sagesse diabolique et satanique et vous êtes fous parceque les démons qui sont dans la loi vous ont possédés. C’est pour cela que vous mourrez dans votre incrédulité. Jésus ne fait pas comme Moïse, c’est pour vous dire à vous les ennemis de la croix que la grâce n’est pas comme la loi. La loi condamne mais la grâce pardonne, c’est pourquoi ça vous fait mal et votre père qui est le diable est en colère parcequ’il ne veut pas que nous bénéficions de la mort, l’enssevelissement et la réssurection de Jésus pour le péché passé, présent et futur.
Lisons 1 Corinthiens 1 : 28 – 31 et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.

La prédication de la croix est une folie pour vous, enfants de satan

Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, afin comme il est écrit, que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur ‘’ Je vous ai dit plus haut que vous les faux frères, Dieu ne vous aime pas c’est pourcela qu’il a caché sa sagesse, afin de vous condamner et il a mis la loi, c’est-à-dire l’esprit de condamnation, en vous pour vous amener dans l’enfer. Et pour nous Jésus a fait 3 choses : justice, sanctification et rédemption.
Lisez 1 Corinthiens 1 : 22 – 24’’ Les juifs demandent des miracles et les grecs cherchent la sagesse : nous nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les juifs et folie pour les paiens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés tant juifs que grecs’’. Vous les faux frères, et sœurs, vous avez l’esprit des grecs et des juifs c’est pour cela que vous refusez la grâce. Nous qui sommes appelés, nous prêchons Jésus-Christ crucifié et cela est scandale pour vous, quand nous prêchons la justification par la foi de Jésus-Christ vous voulez que nous prêchons la justification par les œuvres de la loi de votre père Moïse.
Lisons 1 Corinthiens 2 : 1-2 ‘’Pour moi frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n’est pas avec la supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié’’. Nous avons vu que l’enseignement de l’apôtre Paul est basé sur Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié. Mais vous les faux frères et sœurs, faux prophètes, faux docteurs, faux apôtres, vos enseignements sont basés sur Moïse la loi, les œuvres et la mort. Et vous le savez quand votre père Moïse est mort, satan est venu discuter son corps, de même quand vous mourrez satan ne viendra pas discuter votre corps mais il le récupérera pour aller chez lui dans l’enfer. Pourquoi vous ne voulez pas prêcher Jésus-Christ crucifié ? Et si quelqu’un transgresse la loi, cela vous fait mal, or vous aimez prêcher Jésus-Christ avec miracles pour la guérison, pour la prospérité, pour le mariage, mais pour le salut de l’âme vous refusez. Si ce n’est pas parceque vous êtes le fils du diable. C’est vous qui êtes morts sur la croix pour nous les sauvés ? Et vous dites que si quelqu’un a la faiblesse dans la chair c’est un péché qui va le conduire à l’enfer.
Lisons 1 Corinthiens 2 : 3-5. ‘’ Moi-même j’étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur des discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit de puissance, afin que votre foi fut fondée non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu’’. Nous voyons qu’aucun bon prédicateur n’a jamais envoyé les hommes à Moïse comme vous le faites aujourd’hui mais ils ont toujours fondé la foi des sauvés en Christ, mais comme vous aimez Moïse plus que Jésus-Christ, chaque jour vous prêchez Moïse. Paul dit qu’il était faible.
Lisons Galates 2 : 20 ‘’ J’ai été crucifié avec Christ et si je vis, ce n’est plus moi qui vis. C’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Nous tous, nous vivons dans la chair et si nous vivons dans la chair cela ne dit pas que nous sommes de satan Non ! Puisque notre chair n’est pas encore sauvée, c’est pourquoi le péché se manifeste dans notre chair chaque jour et qu’on le veuille ou non nous pêcherons toujours.

Mon corps n’est pas sauvé, c’est mon âme qui l’est

Lisons Romain 7 : 14 – 25. ‘’Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle, mais moi je suis charnel, vendu au péché. Car je ne sais pas ce que je fais, je ne fais point ce que je veux et je fais ce que je hais. Or si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi. Ce qui est bon, je le sais n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair : j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. Car je ne fais pas le bien que je veux et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi : Quand je veux faire le bien le mal est attaché à moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur ; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis ! Qui me délivrera de corps de cette mort ? Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur ! Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.
De qui Paul parle ici ? De lui-même. Vous voyez que l’apôtre Paul est sincère et il ne fait pas la confusion ici. Il ne mélange pas le salut de l’âme et le salut du corps.Et il dit que si son corps pêche son âme ne pêche pas, mais vous les faux frères et sœurs, vous n’avez pas la vie en vous et c’est pour cela que vous mélangez tout. Vous pensez qu’être un enfant de Dieu ou un bon serviteur de Dieu, c’est le bon comportement c’est-à-dire, le respect total de la loi ; Non ! Vous êtes passés à côté de la réalité. Nous avons besoins des hommes de Dieu sincères comme l’apôtre Paul. Nous voyons ici qu’il ne se fait pas comme les pharisiens et Moïse qui aiment parler des péchés des autres et qui ne voient pas leurs propres péchés. Comment vous pouvez mélanger le salut de l’âme et le salut du corps ? Et vous dites que si un sauvé commet un adultère, vole, escroque, est ivrogne, fait des fausses déclarations de douanes et d’impôts, jalousie, querelle, colère etc…..il ira en enfer. C’est le respect de toutes ces choses qui l’a sauvé ? Où bien il est sauvé par le sang de Jésus-Christ versé sur la croix ? C’est Moise qui l’a sauvé ou bien c’est Christ qui l’a sauvé ? Je vous déclare au nom de Jésus-Christ et si vous ne vous repentez, vous périrez tous dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.
C’est à vous que Jésus a dit dans Mathieu 13 : 47-50 ‘’ Le royaume des cieux est semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent, et après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon et ils jettent ce qui est mauvais. Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y’ aura des pleurs et de grincements de dents’’. Le filet ici c’est quoi ? C’est la bonne nouvelle, c’est-à-dire la grâce que nous prêchons. Vous les mauvais, c’est-à-dire les prédestinés pour l’enfer, que vous êtes venus et vous avez reçu le baptème au nom de Jésus-Christ et si Jésus revient, il va vous jeter comme les pêcheurs jettent les mauvais poissons dans l’eau, vous serez jetés dans l’enfer. Parceque vous n’êtes pas dans la grâce, mais dans la loi, les œuvres, la mort. Sachez bien que nous les saints, et vous, nous n’avons pas le même nom ici. Nous sommes les justes et vous êtes les méchants. Et vous serez séparés de nous.
Lisons encore Mathieu 13 : 44 ‘’ Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache, et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a et achète ce champ ». Qu’est ce que Jésus-Christ veut dire ici ? Il dit à tous ceux qui possèdent la loi, de la laisser et venir prendre la grâce. La grâce donne la joie, la vie. Celui qui possède la loi, possède la mort. C’est pourquoi vous devez vendre tout ce que vous possédez c’est-à-dire la loi, les œuvres, la mort et venir accepter Jésus-Christ, son sang. Mais vous vous avez refusez le sang, la vie et vous vous accrochez toujours à la loi et la mort. Vous avez raison, Jésus avait parlé de vous dans Mathieu 13 : 14-15 ‘’ Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Isaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point, vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point, car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérissent’’. Si je pêche la grâce, et après mon départ ou bien à ma présence, il y’ a d’autres qui n’aiment pas la grâce, ils l’a refusent, je ne suis pas étonné. Si Dieu n’a pas ouvert tes yeux pour voir la nouvelle et l’ancienne alliance, et tes oreilles pour comprendre la loi et la grâce, tu ne pourras pas accepter la grâce. C’est pourquoi Jésus-Christ dit dans Jean 8 : 21 ‘’ Jésus leur dit encore: je m’en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché, vous ne pouvez venir où je vais’’. Vous les faux frères, faux apôtres, faux docteurs vous aussi vous mourrez dans vos péchés parceque vous ne pouvez venir dans la grâce.

Vous ne pouvez pas demeurez dans la grâce

Jean 8 : 31-34 ‘’ Et il dit aux juifs qui avaient cru en lui : si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Ils lui répondirent : Nous sommes la prostérité d’Abraham et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis – tu : vous deviendrez libres ? En vérité, en vérité, je vous le dis leur répliqua Jésus : Quiconque se livre au péché est esclave du péché‘’. Sachez le si quelqu’un croit en Jésus-Christ il est libre. Celui qui croit en Moïse est un esclave. Jésus dit : En vérité, en vérité, je vous le dis :
Quinconque se livre au péché est esclave du péché. De quel péché s’agit –il ici ? L’incrédulité. Le plus grand péché dans la bible c’est l’incrédulité c’est pourquoi vous les incrédules au sacrifice de Christ, et vous les ennemis de la grâce, vous êtes livrés au péché et vous êtes pécheurs. Et comme votre père satan est un pécheur, vous l’êtes aussi. Et là où il ira, vous irez aussi. Si nous prêchons la grâce au lieu de vous y attacher très fort, vous dites que cet enseignement va encourager les gens à vivre dans le péché. Vous voulez que nous prêchons comme vous : On est sauvé par la grâce mais …..Si tu pêches, cela prouve que tu n’es pas sauvé.
Lisez 2 Corinthiens 2 : 17 ‘’ Car nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme font plusieurs, mais c’est avec sincérité, mais c’est de la part de Dieu, que nous parlons en Christ devant Dieu’’. Vous les faux frères et sœurs, faux prophètes, faux docteurs, faux pasteurs, vous nous troublez les enfants de Dieu c’est-à-dire les saints. Quand est-ce que vous allez laissez votre loi pour vous attacher à la grâce ? Non ! Même si vous faites un effort vous ne pourriez jamais parceque vous n’êtes pas enfant de la grâce. Vous êtes des falsificateurs de la parole de Dieu. Sachez que les falsificateurs de faux billets sont arrêtés et jetés en prison. De même vous aussi quand Christ reviendra vous serez arrêtés et jetés dans votre prison qui est l’enfer. C’est à vous que Jésus a dit dans Mathieu 7 : 26 ‘’ Mais quiconque entend les paroles que je dis et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâtit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison, elle est tombée, et sa ruine a été grande’’. Qui est insensé ? C’est vous les faux frères et sœurs, faux prophètes, faux pasteurs, faux docteurs, faux apôtres, vous avez entendus les paroles de la grâce, vous les avez refusées et vous avez préféré la loi, les œuvres, qui est le sable. La pluie, les torrents, le vent, c’est la colère de Dieu qui va tomber sur vous et vous détruire. Bâtir sur le sable, veut dire bâtir sur la loi, les oeuvres Vous ressemblez aux Pharisiens qui ont refusé Jésus et se proclamèrent disciples de Moïse.
Lisons Jean 9 : 27-34. ‘’ Il leur répondit : je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté, pourquoi voulez-vous l’entendre encore ? Voulez-vous aussi devenir ses disciples ? Ils l’injurièrent et dirent : C’est toi qui est son disciple ; Nous, nous sommes disciples de Moïse. Nous savons que Dieu a parlé à Moïse, mais celui- ci, nous ne savons d’où il est. Cet homme leur répondit il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est ; et cependant il m’a ouvert les yeux. Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais si quelqu’un l’honore et fait sa volonté c’est celui là qu’il exauce. Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle né, si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. Ils lui répondirent : tu es né tout entier dans le péché et tu nous enseignes ? Et ils le chassèrent ». Qui représente cet homme à qui Jésus a ouvert les yeux ? C’est nous les saints c’est à dire les enfants de la grâce. Que représentent ces Pharisiens qui ont chassé cet homme ? C’est vous les faux frères et sœurs, faux prophètes, faux docteurs, faux apôtres, faux pasteurs , vous ne connaissez rien d’autres que la prière de délivrance et chasser les démons. Vous dites : Dieu m’a dit, or il n’a rien dit. Pourquoi parlez-vous de délivrance ? Alors que vous-mêmes n’êtes pas encore délivrés ? Votre récompense c’est l’enfer. Vous avez le même esprit que ces pharisiens et les mêmes pensées, et la même manière d’agir. Comme les Pharisiens ont chassé cet homme qui a reconnu Jésus-Christ comme son sauveur, vous aussi vous allez nous chasser, nous les enfants de la grâce.
Remarquez que vos frères qui sont les Pharisiens l’on injurié, de même, vous allez nous injurier aussi. Comme ils ont dit que l’homme est né totalement dans le péché, vous aussi, vous allez nous traiter de pécheurs et c’est le même esprit que Diotrèphe avait pour chasser l’apôtre Jean et les saints. Ces Pharisiens disent qu’ils connaissent Moïse, mais nous ne connaissons pas cet homme ; c’est la même chose que vous déclarez aujourd’hui que nous connaissons la loi, les œuvres mais la grâce non. Et vous dites que les prédicateurs de la grâce sont des pécheurs et vivent dans le péché.

Qui vous a dit de pêcher ?

Lisons Mathieu 23 : 29 ‘’ Malheur à vous Scribes et Pharisiens, hypocrites, parceque vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes ». Avec votre esprit de révolte et d’incrédulité, vous avez tué plusieurs personnes spirituellement par la loi, et ses œuvres. Et vous cherchez à nous tuer physiquement. Votre enseignement et votre croyance sont maudits par Dieu. Vous avez renié le juste et la grâce et vous avez accepté l’injustice qui est la loi et les œuvres. La mort spirituelle vous attend. Je le repète encore que celui qui n’aime pas ce livre qu’il soit anathème, maudit par Dieu. Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ répose sur vous les saints.

L’évangéliste Edgard AWO vous salut.

Les commentaires sont fermés.